Qu’est-ce que le CBD ?

Le Cannabidiol ou CBD, fait partie de la famille des cannabinoïdes.

Cette molécule a le vent en poupe ! Les consommateurs sont de plus en plus demandeurs de solutions au CBD donc on voit des offres se multiplier un peu partout.

Pourquoi on l’aime ?

Pour efficacité sur le bien-être et principalement le stress et l’anxiété. C’est une molécule naturelle, non toxique et sans risque.

L’OMS a certifié que le CBD est sûr et bien toléré même à haute dose.

Le CBD, d'où ça vient ?

Quand il est d’origine naturelle, il est issu du chanvre : il fait partie des 200 molécules présentes dans cette plante (c’est l’OMS qui le dit) parmi lesquelles on retrouve également le CBG, CBC, CBN, des terpènes et les flavonoïdes.⁠

Le chanvre étant l’une des plus vieilles plantes utilisées par l’homme (car utile pour l’alimentation, les cosmétiques, le bâtiment et même l’énergie), il est beaucoup cultivé en Europe et la France est encore l’un des plus gros producteurs.

Le CBD a été isolé du chanvre pour la première fois de façon officielle dès 1940. Cela fait donc très longtemps que nous connaissons cette molécule, mais elle est pourtant restée inconnue du grand public pendant de nombreuses années.

Récap malin : Le CBD a donc un nom super barbare, mais il est en général 100% naturel et issu du chanvre. Il en existe également en version synthétique mais ce n’est pas la forme la plus répandue.

Le CBD, c'est de la drogue ?

Non, non, on vous voit venir, ce n’est pas une drogue. ⁠

Les deux cannabinoïdes les plus connus à ce jour sont les actifs les plus présents dans le chanvre :

Le CBD : non-psychotrope, non addictif, n’altère pas la conscience ou la perception de celui qui le consomme. Cela en fait une molécule d’utilisation sûre et sans risque.
Le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol, de par son nom officiel) : l’ingrédient phare quand on parle de “cannabis récréatif”. C’est cette molécule qui est psychotrope et associée à une drogue.

Récap malin : Le CBD n’a pas d’effet euphorisant ou psychotrope contrairement à son cousin bien connu le delta-9-tétrahydrocannabinol ou “THC”.

Le CBD a été reconnu par l’Organisation Mondiale de la Santé comme non-addictif, non-toxique, sûr et bien toléré. Et ce, même lorsqu’il est consommé à haute dose.

Le CBD, c'est légal ?

En France, la loi protège la sécurité des consommateurs. Ainsi, le CBD est légal mais sous certaines contraintes : la limitation porte surtout sur la teneur en THC, normal puisque le but c’est justement que ce ne soit pas de la drogue !

Ainsi, tout produit fini comportant du CBD et sans aucune trace de THC (la règle est fixée à 0.2%) peut être commercialisé et consommé légalement en France.

Les produits Mindology au CBD seront testés par un laboratoire indépendant pour attester du taux de CBD et de THC contenus dans la formule. Nous avons fait le choix de ne faire aucun compromis sur le THC et sommes donc restés avec la version 0% de THC (vs les 0.2% autorisés).

Ce qui reste donc interdit : les produits finis comportant du THC (par exemple pour le cannabis, la production, la vente et la consommation sont interdites).

Oui, le CBD c'est légal si le taux de THC est inférieur à 0.2%.⁠

A quoi sert le système endocannabinoïde (SEC) ?

Les cannabinoïdes sont des molécules que ton corps connaît très bien.

En effet, au-delà du débat des cannabinoïdes naturels ou synthétiques, il y a surtout l’existence fondamentale des endocannabinoïdes : les cannabinoïdes que ton corps crée naturellement (trop fort ?).

Eh oui, le système endocannabinoïde, tu connais ?

Encore très méconnu et pourtant ultra puissant, c’est la raison pour laquelle le CBD a une telle efficacité bien-être.

C’est le plus grand réseau de neurotransmetteurs du corps humains (et d’autres mammifères). Constitué de récepteurs cellulaires partout dans le corps, il représente un système régulateur pour le maintien de l’équilibre de nombreuses fonctions physiologiques de l’organisme comme le sommeil, l’appétit, la température de notre corps, le niveau d’eau, la glycémie et plus encore, nous gardant à l’aise ou dans un état d’homéostasie.

Le best-seller contre le stress

Découvrez notre huile bon courage

Qu'est-ce que l'homéostasie ?

L’homéostasie est un état d’équilibre au sein de nos cellules qui crée la régulation de nos processus corporels. Lorsque notre corps est dans un état d’homéostasie, globalement c’est que tout roule normalement. Si on prend un exemple, nous n’avons ni trop chaud ni trop froid. Comment on atteint cela ? Il y a une surveillance et une action constante des endocannabinoïdes qui se lient aux récepteurs cannabinoïdes dans notre SEC (système endocannabinoïde) pour maintenir cet équilibre. Sympa, non ? Et surtout essentiel.

Si on prend un exemple : en période de gros stress, le système SEC s’active et aide le corps à retrouver son équilibre et son état normal. En cas de règles douloureuses, courbatures, douleurs musculaires, le CBD permet de soulager considérablement la douleur.

Le CBD à large spectre ne contient pas de THC.

Quels sont les différents types de CBD?

  1. Le CBD à spectre entier : C’est écrit “Full Spectrum” sur les flacons. Au moment de l’extraction, l’ensemble des composants du chanvre sont conservés. Il peut donc y avoir quelques traces de THC mais dans les mêmes proportions que dans la plante donc à un taux maximum de 0.2%. Cette forme reste donc légale. L’effet d’entourage est présent à son maximum dans ce type d’extrait.
  2. Le CBD à large spectre : C’est écrit “Broad Sprectrum” sur les flacons, toutes les molécules présentes dans le chanvre sont conservées, sauf le THC qui est éliminé. L’effet d’entourage est bien présent ici, cependant le broad spectrum présente l’avantage de présenter un taux totalement nul de THC, ainsi l’effet psychotrope et addictif est complètement exclu et aucune trace de THC ne pourrait être détectée lors d’analyses de sang.
  3. L’isolat de CBD : Cet extrait est issu d’une distillation à l’éthanol ou au CO2 des sommités de chanvre (c’est-à-dire les extrémités). Ici il n’y a que du CBD (environ entre 99.5% et 99.9%). Cette forme ne bénéficie donc pas de l’effet d’entourage.

Quels sont les effets du CBD ?

  • Le CBD, un allié beauté, santé et bien-être.

Dû aux nombreuses années d’interdiction, il existe assez peu d’études en France à ce jour sur le CBD et la recherche gagnerait à être approfondie. Cependant, le marché étant déjà très développé aux Etats-Unis et au Canada, nous pouvons analyser leurs résultats.

Il semblerait donc que le CBD ait une vaste palette d’effets, de l’amélioration du bien-être au global, à la relaxation, via l’amélioration du sommeil et même certains effets préventifs sur des maladies spécifiques.

  • Le CBD, un allié bien-être.

L’ étude réalisée en 2019 par le Docteur Shannon (Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series) montre une amélioration notable de l’anxiété et de la qualité du sommeil.

  • Régulation de l’humeur et du stress grâce à l'inhibition de la production de cortisol (l’humeur du stress)
  • Régulation du déséquilibre hormonal lors de SPM (ou syndrome pré-menstruel)
  • Soulagement des crampes et ballonnements
  • Soulagement de douleurs musculaires et articulaires

Il est également utilisé pour lutter contre les inflammations chroniques, atténuer les douleurs liées aux maladies chroniques (fibromyalgie, sclérose en plaques…). Demandez toujours l’avis de votre médecin.

Le best-seller contre l'insomnie !

Découvrez notre huile bonne nuit

Le CBD, c'est dangereux ?

Depuis quelques années, les experts se penchent sur le sujet du CBD pour évaluer son effet sur le bien-être et pour évaluer la sécurité de la molécule.

 

En 2017, le Comité d’experts de la pharmacodépendance de l’Organisation Mondiale de la Santé a analysé le rapport bénéfice / risque au plan mondial. Leur rapport ne révèle aucun problème d’abus, d’addiction ou d’usage problématique. Ils évaluaient la consommation de CBD comme “ sûre, bien tolérée” et non-associée à “aucun risque pour la santé publique.”

 

En 2018, leur rapport définitif précisait qu’il n’existait “aucune preuve scientifique de l’usage récréatif du CBD ou de problèmes de santé publique associés à la consommation de la substance pure”. Les données de la science ne montraient aucun “effets psychoactifs ou risque d’abus ou de dépendance”.

Plus récemment, le CBD a également été retiré de la liste des produits dopants par l’agence mondiale anti-dopage. Celui-ci est donc utilisable par les sportifs lors de compétitions.

Le Comité d’experts de l’OMS n’ont révélé aucun problème d’abus, d’addiction ou d’usage problématique et ont évalué le CBD comme “sûr, bien toléré” et non-associé à “aucun risque pour la santé publique.”

Voir notre FAQ du CBD

Quelle est la différence entre CBD et Cannabis ?

  • Le Cannabis se réfère à la plante. Celle-ci contient du THC (plus de 0.2% qui est le taux autorisé pour le CBD et jusque 25% parfois). L’effet psychotrope du THC est ce qui est recherché par les consommateurs, de par son effet relaxant et euphorisant. C’est pour cela que l’usage, la revente et la production de Cannabis sont prohibés et réprimés en France.
  • Le CBD ou cannabidiol est l’une des molécules issue du chanvre. Il existe sous plusieurs formes selon le mode d’extraction : Spectre complet, spectre large ou isolat mais sa contenance ne peut excéder 0.2%. Ainsi, le CBD est légal en Europe et en France.

Attention à ne pas confondre cannabis et CBD.

Quelle est la différence entre le chanvre et le cannabis ?

Dans le chanvre, la limite de concentration de THC (la molécule psychotrope) est fixée à 0.2%⁠

 

  • Chanvre à usage industriel : taux de THC autorisé à <0,2%, pour un usage fibres et graines ;
  • Chanvre à usage bien-être : taux de THC autorisé à <0,2% de THC, pour l’extraction de spectre complet pour retirer l’effet euphorisant. “Cannabis” à visée thérapeutique ou médicale : variétés de Cannabis pour un usage médicinal, non autorisé en France à date ; “Cannabis” à usage adulte encore appelé social, ou “récréatif” : variétés de Cannabis >0,2% de THC, dont l’usage est aujourd’hui illégal en France.

Botaniquement parlant, le chanvre et le Cannabis désignent la même plante.

Quelle est la dose idéale de CBD ?

Quand on parle de CBD, la dose idéale est celle qui vous convient. Ainsi, cela dépend de votre tolérance, de votre poids ainsi que du type de produits consommé.

Ainsi, il est conseillé de consulter un médecin pour avoir un avis adapté et pour éviter de potentielles interactions avec d’autres produits, notamment médicaments.

Par ailleurs, chaque individu est unique, il est donc recommandé de commencer avec une dose faible pour tester les réactions.

Dans tous les cas, il est préférable de commencer avec des petites doses pour tester l’efficacité.

Nous vous conseillons de consulter un médecin pour avoir un avis adapté à votre morphologie et éviter de potentielles interactions avec d’autres médicaments.

Il est préférable de commencer avec des petites doses et d’adapter la prise de votre cure de CBD en fonction du ressenti.

La dose de CBD qui vous convient est propre à chacun.

Comment prendre du CBD ?

Le CBD existe sous plusieurs formats. On peut le prendre par voie orale (tisanes, gummies, bonbons, gélules), sublinguales (gouttes sous la langues), ou aérienne (en le fumant ou l’inhalant). Cependant, prendre du CBD en le fumant entraîne une combustion, nocive pour la santé.

Il existe plusieurs formats de prise de CBD.

Quels sont les effets du CBD ?

Les effets du CBD sont réels, mais parfois subtils. On dit qu’il améliore le bien-être global de celui qui en consomme.

 

Concrètement, on peut se sentir agréablement calme comme si on venait de recevoir un massage ou de suivre un cours de yoga mais sans être “high” ou avoir un quelconque effet sur la concentration ou la capacité à réfléchir normalement. Il aide à soulager le stress et aide à mieux dormir.

 

Son action est remarquable 30 à 60 minutes après la prise mais les réels changements sur l’anxiété, le sommeil ou l’humeur sont plus particulièrement remarquables après une dizaine de jours (ou plus en fonction des personnes).

Prendre du CBD sous forme de cure augmente l’efficacité de la molécule sur le long terme.

Quand prendre du CBD ?

Le CBD peut être utile pour réduire l’anxiété et les insomnies au quotidien.

Il est possible de prendre du CBD dans des moments ponctuels, avant une période de stress ou d’en consommer sur la durée, sous forme de routine.

Ponctuellement ou sous forme de cure quotidienne.

MINDOLOGY_infusion_equipe_cbd

Votre expert

L’équipe
Mindology