Chaque année c’est la même histoire. Le changement d’heure arrive à grand pas et on ne sait toujours pas si on avance ou si on recule d’une heure. Va-t-on gagner ou perdre une heure de sommeil ?
Les seules choses que l’on sait c’est que lors du passage à l’heure d’hiver, il fera nuit à 17h et on ne verra presque plus la lumière du jour.
À l’inverse, le passage à l’heure d’été marque les débuts des soirées barbecue et le retour de notre bonne humeur !

Déprime saisonnière, troubles du sommeil, humeur dégradée : comment vous préparer au mieux au changement d'heure ? On vous explique tout et vous partage nos précieux conseils.

Quand aura lieu le changement d’heure en 2023 ?

En 2023, nous passerons à l’heure d’été dans la nuit du samedi 25 mars au dimanche 26 mars. Nous avancerons d’heure et donc… dormirons une heure de moins. Mais, bonne nouvelle : les jours vont s’allonger et nous pourrons profiter des rayons du soleil toute la soirée.

Pour le passage à l’heure d’hiver il faudra attendre la nuit du samedi 28 au dimanche 29 octobre 2023. Nous pourrons dormir une heure de plus mais petite ombre au tableau : la nuit tombera plus tôt. Les journées paraîtront plus courtes et nos soirées d’hiver interminablement plus longues.

Le passage à l'heure d'été aura lieu dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 mars 2023.

Pourquoi le changement d’heure existe-t-il ? Depuis quand change-t-on d’heure en France ?

Depuis 1976, la France change d’heure deux fois par an. Cette pratique a été adoptée par l’ensemble des États membres de l’Union Européenne.

Mais, pourquoi ? Quel est le but du changement d’heure ? L’objectif premier est de réaliser des économies d’électricité pour faire face à la flambée des prix de l’énergie induite par le choc pétrolier de 1973.

Seulement, à l’heure du changement climatique et de la hausse des prix de l’énergie, cette mesure est-elle efficace et suffisante ?

Selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, le changement d’heure permettrait d’économiser environ 400 GWh d’électricité chaque année. En 2009 par exemple, cette pratique a permis d’économiser précisément 440 GWh d’électricité soit l’équivalent de la consommation d’éclairage de 800 000 foyers français.

Pour beaucoup, les effets du changement d’heure sont donc trop peu significatifs pour justifier le maintien de la pratique. En 2018, c’est près de 4,6 millions de citoyens européens qui se prononcent contre le changement d’heure. Le 26 mars 2019, le Parlement européen confirme la tendance en votant la fin du changement à l’horizon 2021. On vous explique dans la suite de l’article pourquoi le changement d’heure est encore en vigueur en France. Spoiler : le covid y est pour quelque chose.

Est ce qu’on change d’heure partout dans le monde ?

La plupart des pays d’Europe et d’Amérique du Nord changent d’heure. En Europe, tous les pays membres de l’Union européenne ont fait le choix de changer d’heure deux fois par an. C’est également le cas pour le Canada et les États-Unis mais à des dates différentes. Seuls une partie de l’Arizona et Hawaï n’ont pas recours à cette pratique.

Le changement d’heure est également une pratique courante dans certains pays d’Asie et de l’Océanie. L’Iran, la Nouvelle-Zélande ou encore quelques régions d’Australie par exemple ont recours à cette pratique.

À l’inverse, en Afrique et en Amérique Latine, le changement d’heure n’est plus une pratique courante. Très utilisée par le passé, beaucoup de pays ont aujourd’hui abandonné ce système.

Environ 40% de la planète a recours au changement d'heure.

La fin du changement d’heure ?

Malgré la décision d’abandonner cette mesure prise par le Parlement européen en mars 2019, le changement d’heure est encore effectif. La raison est à trouver dans la crise sanitaire du Covid-19 qui a canalisé toutes les attentions.

Une suppression d’ici 2024 ? Opposants au changement d’heure armés vous de patience : la fin de cette pratique ne devrait pas voir le jour avant l’année 2024.

Chaque année le changement d'heure permettrait d'économiser environ 400 GWh

Pour retrouver des nuits paisibles

Découvrez notre huile bonne nuit

Quels sont les effets du changement d’heure sur la santé ?

Les effets du changement d’heure sur le santé sont nombreux et peuvent être parfois particulièrement importants, notamment pour les enfants, les personnes âgées ou pour les personnes touchées par les troubles mentaux (dépression, troubles anxieux, etc). Pour d’autres, les effets sont plus limités.

Quels sont les impacts du changement d’heure sur notre santé ? Pourquoi le changement d’heure nous fatigue ?

Le changement d’heure impacte grandement notre rythme circadien et bouleverse notre horloge interne. Le rythme circadien c’est l’horloge biologique de notre corps qui régule l’ensemble de nos fonctions physiologiques : faim, sommeil mais aussi pousse des cheveux, température corporelle, etc.

Changer d’heure peut dérégler ce rythme. Plusieurs jours sont alors nécessaires pour que notre corps s’adapte à ce nouveau rythme et retrouve une certaine harmonie.

Malgré cela, le passage à l’heure d’hiver est nettement plus apprécié par l’organisme car le corps s’adapte plus facilement. En effet, nous gagnons une heure de sommeil. C’est d’ailleurs l’heure d’hiver qui serait maintenue pour toute l’année si le projet de la fin du changement d’heure voyait le jour.

Les effets du changement d’heure sur la santé :

  • Fatigue et troubles du sommeil
  • Difficultés de concentration
  • Troubles de l’humeur
  • Troubles de l’appétit

Mais, au-delà des effets sur notre santé physique et psychologique, le changement d’heure fait émerger d’autres problématiques comme celle de la sécurité routière. Chaque année, après le changement à l’heure d’hiver, on observe un pic d’accidents liés à une perte de visibilité.

Comment vaincre l'insomnie ?

Parcourez notre guide anti-insomnie

Nos 5 astuces pour faire face au changement d’heure

Des solutions existent pour vivre le changement d’heure au mieux et éviter de subir ses effets négatifs. Nous vous partageons tous nos conseils et nos bonnes pratiques pour ne pas laisser le changement d’heure vous impacter.

  • 1. Se préparer en amont

Pour ne pas ressentir le changement d’heure, vous pouvez commencer progressivement à changer vos habitudes. Décalez petit à petit l’heure de vos repas et de votre coucher.

Cette astuce est notamment très utile pour les personnes souffrant de troubles du sommeil. Si les insomnies font partie de votre quotidien, si vous avez de grandes difficultés à vous endormir ou si vous vous réveillez constamment la nuit alors ce conseil vous sera précieux.

  • 2. S'exposer à la lumière

Les avantages d’une exposition prolongée à la lumière du soleil sont nombreux et bien connus. Néanmoins, avec le début de l’hiver et le raccourcissement des journées, la lumière du soleil va se faire de plus en plus rare. Essayez donc de profiter au maximum des rayons du soleil au début de votre journée. Partir au travail à pied, sortir votre chien ou encore vous accorder un petit plaisir à la boulangerie du coin peuvent être des idées pour prolonger encore davantage votre exposition à la lumière.

La luminothérapie peut aussi être une bonne alternative pour sécréter et stimuler la production de la mélatonine (l’hormone du sommeil) et de la sérotonine, un neurotransmetteur notamment impliqué dans la gestion de l’humeur et de l’anxiété.
Mais, qu’est-ce que la luminothérapie ? Quels sont ses bienfaits ? Il s’agit d’une technique de médecine douce consistant à s’exposer, plus ou moins longtemps, à une source de lumière artificielle. La luminothérapie permet d’échapper aux troubles affectifs saisonniers (TAS) aussi appelé dépression saisonnière. Une exposition à une lampe de luminothérapie permet de booster l’humeur et d’améliorer globalement le sommeil.

Vous pouvez facilement pratiquer la luminothérapie chez vous après l’achat d’une lampe de luminothérapie.

Une étude française a récemment montré les bienfaits de la luminothérapie contre la dépression sévère et modérée. Selon cette méta-analyse la luminothérapie serait aussi efficace qu’un traitement par antidépresseurs. Les auteurs ajoutent que l’association de la luminothérapie et des antidépresseurs montrerait des effets nettement plus élevés que l’utilisation seule d’antidépresseurs ou de lumière artificielle. Le docteur Pierre-Alexis Geoffroy, principal auteur de l’étude affirme que “la combinaison de ces deux traitements est plus efficace que s’ils sont utilisés seuls, ce qui suggère que l’on peut la (la luminothérapie) proposer en traitement de première intention pour stimuler et accélérer le taux de réponse”.

La luminothérapie serait aussi efficace qu'un traitement par antidépresseurs
  • 3. Adopter une routine sommeil

Si vous souffrez de troubles du sommeil et que vous souhaitez retrouver un sommeil profond et réparateur, avoir une routine de sommeil adaptée est essentiel.
Éliminez toutes les activités qui peuvent nuire à votre sommeil : sport intense juste avant le coucher, écrans de téléphone, repas trop copieux, etc. À l’inverse, privilégiez celles qui favorisent le sommeil : lecture, tisane ou huile Bonne nuit, séance de méditation pour se relaxer, etc.
Effectivement les activités favorisant l’hypervigilance ainsi que la lumière bleue de nos téléphones perturbent la sécrétion de la mélatonine, l’hormone essentielle à notre sommeil.

Si le sommeil est une vraie problématique pour vous et que vos troubles du sommeil vous gâchent la vie, vous pouvez parcourir notre guide spécialement conçu pour les insomniaques. Vous y retrouverez pleins d’astuces et de conseils qui vous aideront à mieux comprendre vos insomnies mais aussi à mettre en place des actions concrètes pour retrouver un sommeil de qualité sur la durée.

  • 4. Se reposer

Pour faire face à la fatigue induite par le changement d’heure nous vous conseillons de vous reposer et de prendre du temps pour vous.
Les enfants et les personnes âgées sont les premiers touchés par les effets néfastes du changement d’heure sur le sommeil. Le repos et le sommeil sont donc particulièrement importants pour eux durant cette période.

  • 5. Être constant

Pour ne pas perturber son rythme circadien, il est important de manger et d’aller se coucher à des horaires régulières. Le rythme circadien c’est l’horloge interne de votre corps. Un dérèglement de celui-ci pour nuire à votre santé.

Le non-respect de votre rythme circadien peut, par exemple, favoriser la dépression (saisonnière ou non), les troubles du sommeil, l’anxiété et le stress.