Souvent, les médicaments sont la solution de dernier recours face aux troubles du sommeil. Seulement, même si les benzodiazépines sont efficaces, ces médicaments aux effets psychotropes possèdent de nombreux désavantages : contre-indications, effets secondaires néfastes, accoutumance, intéractions médicamenteuses, etc. Des solutions alternatives et naturelles seraient donc à privilégier.

Nous vous partageons nos conseils pour retrouver un sommeil profond et réparateur ainsi que des solutions concrètes à adopter sur la durée.

Troubles du sommeil : des traitements naturels existent

Lutter contre l'insomnie naturellement

Vous souffrez de troubles du sommeil depuis plusieurs mois, ou même années, s’endormir est pour vous un vrai calvaire et vous ne cessez de vous réveiller la nuit ? Rassurez-vous : plusieurs solutions et des traitements, plus ou moins naturels, existent pour vous aider à en finir avec vos insomnies.

Retrouver un sommeil profond et réparateur demande néanmoins une certaine implication personnelle. Souvent, les remèdes miracles contre l’insomnie ne sont pas vraiment ceux que l’on imagine. Bien qu’efficaces, les benzodiazépines (la molécule présente dans la plupart des anxiolytiques ou somnifères) possèdent de nombreux effets secondaires nuisibles pour notre santé, sur le long terme. Parfois, il est donc préférable de privilégier d’autres techniques telles que la médecine douce, le sport ou la mise en place d’habitudes routinières favorables au sommeil.

    • Que faire en cas d'insomnies ?

Avant de penser à vous pencher vers la prise de médicaments ou d’autres remèdes plus naturels, certaines actions et bonnes habitudes peuvent vous aider à retrouver le sommeil. Passer des nuits calmes et complètes repose souvent sur l’adoption d’un mode de vie sain et adapté et sur une bonne hygiène de sommeil.

L’hypnose et la sophrologie mais aussi la pratique d’une activité physique régulière ainsi que le respect de votre rythme circadien sont des solutions à envisager pour favoriser l’endormissement et limiter les réveils nocturnes.

Chez Mindology, nous avons construit pour vous un guide spécialement dédié aux insomnies. En parcourant notre article ici, vous comprendrez ce qu’est l’insomnie, parviendrez à déterminer si vous êtes ou non insomniaque et pourquoi et obtiendrez toutes les clés pour retrouver un sommeil de bébé et en finir avec vos insomnies.

5 habitudes à adopter contre l’insomnie :

  • Se lever et se coucher à heure fixe
  • Lâcher prise avec la méditation
  • Pratiquer une activité physique
  • S’éloigner des écrans le soir
  • Préparer des repas adaptés

Comment vaincre l'insomnie ?

Découvrez notre guide anti-insomnie

Pour mettre fin à vos insomnies

Découvrez notre huile bonne nuit
    • Que prendre en cas d'insomnies ?

Malgré toute la bonne volonté du monde, une routine et une hygiène de sommeil parfaite, certains d’entre nous restent sujets à des insomnies persistantes.

C’est à ce moment-là, que la question de la médication peut se poser. Vous êtes désespéré et ne parvenez pas à trouver les traitements efficaces qui répondront à vos troubles du sommeil. Vous vous rendez donc chez votre médecin qui, après avoir écarté d’autres pathologies possibles, vous prescrit des somnifères, aussi appelés benzodiazépines à visée hypnotique.

Pouvant être utilisés que temporairement, les benzodiazépines possèdent également de nombreux effets secondaires qui peuvent vous inciter à plutôt privilégier des solutions plus naturelles. De nombreuses plantes telles que la mélisse, le tilleul ou la verveine aident à favoriser l’endormissement. Aussi, il est possible de prendre de la mélatonine, l’hormone du sommeil, sous forme de comprimés afin de limiter les troubles nocturnes. Ces solutions, bien que naturelles, ont des effets tout de même limités pour traiter les troubles du sommeil d’intensité modérée à forte.

Le CBD, molécule apaisante issue du chanvre, possède de fortes propriétés apaisantes et anti-stress. Certifié comme très bien toléré et sans risque pour la santé par l’OMS, le CBD ne présente aucun effet d’accoutumance et d’addiction. Associant les bienfaits du CBD Broad spectrum à la mélisse et à l’huile de noisette, notre huile Bonne nuit apaise l’anxiété nocturne et peut ainsi vous aider à retrouver un sommeil profond et réparateur.

Les benzodiazépines : effets secondaires

    • Qu'est-ce que les benzodiazépines ?

Les benzodiazépines sont des médicaments psychotropes qui agissent sur l’activité cérébrale via le système nerveux. Ils favorisent la relaxation et produisent un effet de somnolence. Ils peuvent être notamment utilisés dans le traitement de l’anxiété ou de l’insomnie.

    • Des effets secondaires ?

Néanmoins, attention aux effets secondaires ! Parmi les effets secondaires indésirables, on recense : des troubles de la mémoire, des troubles de la vigilance, une altération des fonctions psychomotrices pouvant conduire à des chutes récurrentes, des troubles du comportement (cauchemars, nervosité, hallucinations, etc) et une tolérance accrue nécessitant l’augmentation du dosage.

À ces effets secondaires, s’ajoute un risque élevé de dépendance notamment favorisé par la durée du traitement, le dosage, les antécédents médicaux et l’utilisation simultanée de plusieurs benzodiazépines. Utilisés sur une trop longue durée, les benzodiazépines génèrent un effet d’addiction presque inévitable.

Aussi, il existe certaines contre-indications à la consommation des benzodiazépines ainsi que de possibles risques d’intéractions médicamenteuses. En 2013, selon l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale), c’est presque la moitié des utilisateurs de benzodiazépines qui font face au risque potentiel d’apparition d’effets secondaires indésirables. Mais, pourquoi ? Car une grande proportion des utilisateurs de benzodiazépines présentent des contre-indications ou utilisent d’autres médicaments non compatibles avec les benzodiazépines. Vérifiez donc toujours, avec l’aide de votre médecin, que la consommation de benzodiazépines est sans risque majeur pour vous.

Enfin, l’âge peut être un facteur de risque aggravant lors de l’utilisation de benzodiazépines. Les personnes âgées sont davantage touchées par les effets secondaires indésirables de ces médicaments. Ce risque accru est dû aux modifications physiologiques liées au vieillissement. Les effets indésirables se concentrent surtout sur les facultés cognitives et psychomotrices des personnes âgées et engendrent par exemple, des troubles de la mémoire ou des chutes. Une étude, conduite en 2003, a montré que la consommation de benzodiazépines sur une longue durée et à un dosage supérieur à la dose recommandée était, pour les femmes âgées, associé à un risque élevé de dégradation des performances physiques. Cela a été confirmé par l’étude “The Canadian Study of Health and Aging” qui rend compte d’un lien potentiellement positif entre l’utilisation des benzodiazépines et le risque de chutes chez les personnes âgées.

Aussi, la consommation de benzodiazépines favoriserait, chez les personnes de plus de 65 ans, le développement de la maladie d’Alzheimer. Ce lien entre maladie d’Alzheimer et benzodiazépines a été mis en évidence en 2014 par une étude publiée dans le British Medical Journal.

    • Comment fonctionnent les benzodiazépines ?

Les benzodiazépines réduisent le sentiment d’angoisse en jouant sur l’activité de nos neurones. Ces médicaments sont capables de favoriser l’apaisement car ils agissent en particulier sur les neurones impliquées dans la gestion et l’expression des émotions. Leur action sur nos neurones se fait par l’intermédiaire du récepteur GABA, l’acide gamma-aminobutyrique.

Pour comprendre le fonctionnement des benzodiazépines, il est donc essentiel de comprendre ce qu’est le récepteur GABA. Il est le principal neurotransmetteur inhibiteur de notre cerveau, c’est-à-dire qu’il a pour rôle de réguler l’activité cérébrale. Un neurotransmetteur est une substance libérée par des neurones et qui agit en retour sur d’autres neurones.

Une fois ingérées, les benzodiazépines vont se fixer sur un site connexe au GABA et ainsi amplifier son action. Ces médicaments participent donc à diminuer encore davantage l’hyperactivité cérébrale qui est la cause du sentiment d’angoisse. Selon une étude de 2008, publiée dans la revue Sleep, les personnes souffrant d’insomnies présenteraient, par rapport à la normale, des niveaux de GABA inférieurs de 30%.

    • Pourquoi prendre des benzodiazépines ?

Les benzodiazépines sont efficaces pour lutter contre les troubles du sommeil seulement sur une courte durée. Ils ne sont donc pas conseillés en cas d’insomnies durables et sont à privilégier pour les insomnies transitoires liées à un problème spécifique clairement identifié. Le corps médical recommande une utilisation des benzodiazépines limitée à 4 semaines dans le traitement des troubles du sommeil.
Concernant les troubles anxieux, il est recommandé de ne pas dépasser une durée maximale de 12 semaines de traitement.

Au-delà de ces durées (4 semaines en cas de troubles du sommeil et 12 semaines en cas de troubles anxieux), le risque de dépendance physique et psychique s’accroît considérablement, rendant l’arrêt de la médication plus compliqué. Aussi, le système nerveux s’adapte et l’efficacité des benzodiazépines sur le traitement des troubles diminue.

Le besoin de recours aux benzodiazépines est donc limité à certains cas spécifiques. La médicamentation doit absolument s’accompagner d’un suivi par un médecin, d’un mode de vie adapté et compatible avec la prise de médicaments et s’effectuer sur une courte durée.

Les points négatifs des benzodiazépines :

  • Des risques d’intéractions médicamenteuses
  • Des effets secondaires indésirables
  • Des contre-indications nombreuses
  • Un risque élevé de dépendance

Anti-stress naturel

Afin de trouver les solutions adéquates à vos problèmes de sommeil, il est essentiel d’en déterminer les causes. Le plus souvent, l’anxiété est la cause principale de l’insomnie.

    • Qu'est-ce que l'anxiété ?

L’anxiété est une émotion désagréable (mais pas nécessairement négative) liée à la sensation de peur. Elle est tout à fait normale et permet de nous protéger face à un danger ou une situation inquiétante.

Néanmoins, elle peut parfois prendre une place trop importante et devenir totalement injustifiée. Dès lors, on parlera de troubles anxieux, générés par des anticipations négatives. C’est en cela que l’anxiété se distingue du stress. La sensation de stress est simplement une réaction physiologique face à un événement ou à une certaine situation. C’est une relation de cause à effet justifiée par l’environnement dans lequel on se trouve. À l’inverse, l’anxiété est la réaction à une anticipation négative d’un événement ou d’une situation qui n’a pas eu lieu et qui n’aura peut-être jamais lieu.

Si vous souffrez de troubles anxieux, vous vivez dans la peur constante et non justifiée qu’un problème ou un malheur se produise. L’anxiété peut revêtir différentes formes : anxiété sociale, anxiété généralisée, phobie, ruminations mentales, etc et générer différents symptômes tels que les troubles du sommeil.

    • L'anxiété : cause de vos insomnies

Bien que l’insomnie soit souvent multifactorielle, l’anxiété reste un des facteurs majeurs des troubles du sommeil. Votre cerveau est constamment en activité, vous ne cessez jamais de ruminer et ne parvenez pas à trouver le sommeil et à vivre des nuits réparatrices. Effectivement, les personnes anxieuses seraient 7 à 10 fois plus susceptibles de souffrir d’insomnies. Être constamment dans un état mental d’hypervigilance et d’hyperactivité est complètement incompatible avec le sommeil.

Si vous pensez trop et ruminez constamment et que cela impacte votre sommeil alors il est primordial de s’attaquer à la cause première de vos insomnies : l’anxiété.

Comment gérer son stress pour aller mieux ?

Nos conseils pour prendre soin de votre santé mentale

Retrouvez
nos experts

Ils vous accompagnent et vous proposent des solutions concrètes,
pour retrouver un sommeil de qualité et en finir avec les insomnies.

Un remède miracle contre l’insomnie ?

Chez Mindology, nous sommes convaincues qu’il est possible de résoudre ses problèmes de sommeil sans mettre en danger sa santé. Pour cela, nous avons choisi de développer des produits à base de CBD Broad spectrum ainsi qu’une solution complète d’accompagnement co-créée avec des professionnels de la médecine douce.

    • Le CBD contre l'insomnie

Nous avons notamment conçu pour vous l’huile Bonne nuit. Composée de 3 ingrédients d’origine naturelle, l’huile Bonne nuit permet faciliter l’endormissement et assure un sommeil réparateur.

  • La mélisse : cette plante est reconnue par plusieurs autorités sanitaires et notamment par l’OMS pour son efficacité sur les troubles du sommeil. La mélisse favorise l’endormissement, diminue le stress et contribue à l’apaisement.
  • L’huile de noisette : riche en oméga 3, l’huile de noisette prévient les risques de maladie cardiovasculaire et protège le système immunitaire grâce à sa concentration en vitamine E.
  • Le CBD Broad spectrum : totalement dépourvu de THC, notre CBD Broad spectrum apaise les ruminations mentales et l’anxiété, sans risque d’accoutumance et d’addiction.

Pourquoi privilégier le CBD ?

Garanti comme sûr et bien toléré par l’organisme, le CBD ne possède aucun effet secondaire indésirable et est sans risque d’accoutumance. Vous pouvez donc profiter pleinement de ses propriétés relaxantes sans vivre les effets néfastes des benzodiazépines.
Aussi, les contre-indications au CBD sont peu nombreuses. L’ingestion de CBD est déconseillé aux femmes enceintes et aux enfants.

Néanmoins, le CBD, comme toute autre solution, n’est pas un remède miracle. Nos huiles sont à intégrer dans une routine quotidienne favorable au sommeil. Elles peuvent s’associer à d’autres solutions et constituer une aide supplémentaire pour favoriser son sommeil.
Vous pouvez, par exemple, associer les bienfaits de notre huile Bonne nuit à des séances d’hypnose et de sophrologie guidées par les voix de nos experts Pauline Gonse et Thibault Gouttier.

    • Des techniques comportementales contre l'insomnie

Contrairement aux médicaments psychotropes, les techniques comportementales auraient démontré des bienfaits de long terme contre l’insomnie. Ces techniques consistent à modifier nos comportements, nos habitudes et nos schémas de pensée. Méditation, hypnose, sophrologie ou encore thérapie cognitive et comportementale peuvent constituer des aides précieuses pour retrouver un sommeil de qualité.
À vous de trouver la technique qui vous correspond !

Pour un sommeil réparateur

Quelques gouttes de l'huile bonne nuit

Vaincre l’insomnie sans médicament : c’est possible. Néanmoins, il n’existe malheureusement pas de solution miracle. L’essentiel est de trouver la ou les actions qui vous correspondent le mieux et qui sont les plus efficaces pour vous. CBD, yoga, méditation, sport, lecture, etc : qu’est-ce qui fonctionne le mieux pour vous ?