Retrouvez nos coffrets de Noël - Tote Bag et livraison (France) offerts dès 50€ d'achat

Pourquoi bouger permet de réduire les insomnies et la fatigue ?

70 % des Français déclarent des problèmes de sommeil au cours des 8 derniers jours ! 
Cela représente une hausse de 11 points par rapport à Juillet, et surtout +20 points par rapport à avant le début de l'épidémie du Covid !

La vie a repris, presque à la normale, mais l'anxiété et les insomnies semblent persister. 
Nous connaissons tous l'impact que peut avoir un sommeil perturbé sur notre quotidien. Au programme : fatigue, anxiété, manque de concentration et charge mentale.

Alors, pourquoi se trouver des excuses pour ne pas faire de sport n'est pas la bonne stratégie ?

Faire du sport va m'empêcher de dormir ?

Le sport pratiqué pendant la journée permet une réduction du temps d'endormissement et une amélioration de la qualité du sommeil, notamment le stade de sommeil le plus profond qu'on appelle "le stade III". En effet, c'est grâce à la production d'hormones bien-être produites pendant la mise en mouvement du corps : les endorphines.

Je suis trop fatigué.e pour faire du sport ? Mais le sport donne ausi de l'énergie !

Quand on sort d'une insomnie, ou d'une grosse journée, on a du mal à se motiver pour aller à la salle de sport et on a plutôt envie de rester dans son canapé à regarder Netflix. Mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, le sport peut vous permettre de retrouver de l’énergie !

L’effort physique stimule la production de certaines hormones, comme les endorphines dont on vient de parler mais également de la sérotonine ou de la testostérone. Celles-ci stimulent l'énergie et aident à réduire l'impression de fatigue. 

Par ailleurs, cela peut paraître contradictoire, mais plus le corps se "fatigue" dans des efforts, plus il deviendra résistant. Et au contraire, l'inactivité aura tendance à entretenir cette sensation de fatigue sur le long terme. Une étude a montré que quand le corps perd l'habitude de solliciter ses muscles, la fatigue produite par tout effort inhabituel et important (comme monter 3 étages ou porter ses courses) sera amplifiée ! Et au contraire, comme l'explique Dr Patrick Bacquaert, médecin chef de l’Institut de recherche du bien-être de la médecine et du sport santé (IRBMS), «brûler des calories stimule nos réserves énergétiques, notre cœur et nos hormones et “nettoie” l’organisme. La sédentarité affaiblit les muscles, diminue la condition physique et peut provoquer des maladies chroniques. Se bouger, c’est comme une voiture qu’on ferait rouler pour éviter qu’elle ne s’encrasse».
Ainsi, plus on bouge, plus il est facile de bouger et moins on est fatigué.e. Cool non ?

Cependant, on vous rappelle quand même qu'il faut bien sûr rester à l'écoute de son corps et ne pas se forcer si on n'a vraiment pas envie. 

Je n'ai aucune motivation pour faire du sport, je ne suis pas d'humeur ?

La sécrétion d'hormones impliquées dans l'activation des systèmes de récompense du sport pendant le sport a des effets impressionnants sur notre bien-être mental : de la réduction du stress, des troubles de l'humeur, à l'amélioration du sentiment de bien-être global.
 Rien qu'une marche quotidienne de 20 à 30 minutes permet de réduire l’anxiété et les signes de dépression.
C'est notamment une arme redoutable pour combattre la dépression saisonnière.

Je préfère sortir et voir des copains plutôt que de faire du sport ?

Faire du sport en groupe permet de renforcer la convilialité et les liens sociaux. Il existe même des initiatives pour permettre de faire du sport avec des personnes qui ont les même goûts : l'occasion de se faire de nouveaux copains !

*Etude Coviprev de Octobre 2021