Alors que la luminosité extérieure est en chute libre, que le froid se fait sentir et que la mélancolie se fait plus récurrente, l’habituel coup de blues de l’hiver peut parfois se transformer en véritable trouble psychologique : la dépression saisonnière.

Il ne faut surtout pas confondre une mélancolie passagère ou une fatigue ponctuelle avec la dépression saisonnière. Il est bien sûr récurrent de ressentir de la morosité en hiver, ou encore de manquer de motivation pour sortir dans le but d’éviter de s’exposer à un vent froid et à des températures basses.

La dépression saisonnière est à part entière. Elle s’illustre par des symptômes cumulatifs et durables, dont l’intensité peut être tout à fait similaire à une dépression classique.

 Quels sont les symptômes de la dépression saisonnière ?
Comment contrer la dépression saisonnière grâce à des remèdes naturels ?

Oubliez les traditionnels médicaments antidépresseurs aux effets secondaires néfastes. Voici 5 exemples de remèdes naturels contre la déprime saisonnière, parfaitement sains pour votre corps et à l’efficacité éprouvée !

Dépression saisonnière : une définition ?

La dépression saisonnière est bien loin d’être une simple « bad mood » de l’hiver. Encore appelée déprime saisonnière ou trouble affectif saisonnier, elle constitue un véritable trouble psychologique par lequel de plus en plus de personnes semblent touchées.

En règle générale, elle débute dès le début de l’automne, lorsque les jours se font plus courts et que la lumière naturelle se fait rare, et dure jusqu’au début du printemps. Elle a tendance à surtout toucher les personnes sensibles à la lumière, plus précisément à la mélatonine. Cette dernière est un neuromédiateur du cerveau activé lorsque la lumière atteint notre rétine, jouant un rôle tant sur notre horloge biologique que sur notre humeur. Or, lorsque la lumière naturelle extérieure se réduit et que nous nous retrouvons bien moins exposés à elle, cela peut progressivement mener à ce que l’on appelle une dépression saisonnière.

La dépression saisonnière reste un trouble psychologique à prendre au sérieux. Nous vous recommandons de ne pas hésiter à consulter un médecin ou encore un psychologue si vous en ressentez le besoin, ou si vos symptômes perdurent.

Symptômes de la dépression saisonnière

Les symptômes de la dépression saisonnière sont très proches de ceux de la dépression en général, à la nuance près qu’ils surviennent durant une saison bien précise : l’automne.

Voici la liste des principaux symptômes attribués à la dépression saisonnière, lesquels sont souvent cumulatifs et d’intensité variable suivant les profils :

  • troubles de l’humeur,
  • morosité,
  • irritabilité,
  • déséquilibre dans la gestion des émotions,
  • troubles de la concentration,
  • manque de motivation,
  • perte de confiance en soi,
  • baisse plus ou moins importante de la libido.

Contre toute idée reçue, les antidépresseurs médicamenteux ne constituent pas la seule manière de venir à bout de ce type de symptômes. Bon nombre de traitements naturels existent, leur efficacité n’ayant rien à envier aux médicaments. Le tout sans effets secondaires indésirables pour la santé !

1. Le CBD et ses bienfaits sur la santé mentale

Depuis sa légalisation, le CBD est sur toutes les lèvres. Certains vantent ses effets quasi thérapeutiques pour la santé, tandis que d’autres mettent en garde sur le fait qu’il s’agit d’un cannabinoïde au même titre que le THC. Mais qu’en est-il vraiment ?

Oui, le CBD est l’un des nombreux cannabinoïdes de la plante de chanvre, « Cannabis Sativa ». Le THC ou encore le CBN en sont d’autres exemples. Toutefois, il s’agit de leur seul et unique point commun. Contrairement à son cousin le THC, le CBD (cannabidiol) ne présente aucun effets secondaires indésirables pour la santé, et encore moins de risque d’addiction.

La consommation de CBD s’avère même être un excellent remède naturel pour lutter contre la dépression saisonnière. Cela s’explique par la capacité qu’ont les molécules de cannabidiol à interagir avec notre système endocannabinoïde. Ce système aiderait notre organisme à :

 

  • maintenir un certain équilibre intérieur,
  • à réguler nos fonctions vitales telles que le rythme cardiaque ou encore le sommeil,
  • et serait également à même de stabiliser notre système nerveux central, en réduisant le stress et en aidant à la gestion de nos émotions.

 

En bref : le CBD parvient à imiter les effets de l’anandamide, la « molécule du bonheur », une molécule naturellement produite par notre organisme et venant impacter notre système endocannabinoïde. Nos sensations de bien-être et de relaxation s’en trouvent boostées, alors que celles liées au stress ou encore à la fatigue sont réduites.

N’hésitez pas à vous renseigner sur nos différentes cures à base d’huile de CBD ! Nos équipes ont mis au point différents types de cures à base de CBD, afin de satisfaire vos besoins de manière optimale suivant le moment de la journée ainsi que vos attentes. Notre huile CBD Bon Courage est idéale pour soulager l’anxiété, et peut être librement consommée aussi bien le matin que durant la journée. Notre cure Bonne Nuit pour sa part facilite l’endormissement et améliore la qualité du sommeil, tout en s’intégrant aisément à votre routine du soir.

2. La luminothérapie

La luminothérapie n’est rien d’autre que l’utilisation d’une lampe produisant de la lumière artificielle, pouvant être effectuée soit sous la supervision d’un médecin, soit à domicile avec une lampe adaptée à un usage privé.

En pratique, rien de bien compliqué : il suffit de s’asseoir entre 30 minutes et 1 heure face à la lampe de luminothérapie, puis de savourer des effets similaires à une exposition naturelle au soleil. Votre humeur, votre sensation de forme ainsi que votre qualité de sommeil peuvent en être significativement améliorés. À ce jour, aucune contre-indication particulière n’existe en la matière, vous pouvez donc sereinement tester cette méthode moderne mais naturelle de lutter contre la dépression saisonnière.

3. Le millepertuis, un antidépresseur végétal méconnu

Le millepertuis pour sa part est un puissant antidépresseur végétal. Son nom vous est sans doute inconnu, pourtant il faut savoir que sa consommation est vivement recommandée dès l’apparition des premiers symptômes de la dépression. Y compris s’il s’agit d’une dépression saisonnière.

Ce qui fait sa particularité, c’est ses divers principes actifs à même d’agir sur les trois principaux neurotransmetteurs de notre cerveau à l’origine de la dépression : la dopamine, la noradrénaline et bien sûr la sérotonine.

Attention : la consommation de millepertuis est contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante !

4. L’acupuncture

Que vous souffriez de tensions musculaires, de stress et même de déprime saisonnière, l’acupuncture est susceptible d’être une solution naturelle efficace.

La pratique de l’acupuncture, soit de la stimulation de nombreux points nerveux et musculaires sur l’ensemble de votre corps, serait idéale pour libérer des endorphines, améliorer la circulation sanguine et réduire le stress et l’anxiété.

Toutefois, précisons que l’acupuncture est uniquement utile pour les personnes souffrant de symptômes légers. Si vos symptômes sont intenses ou qu’ils durent depuis un certain temps, tournez-vous plutôt vers les autres traitements naturels cités précédemment.

5. La cure de magnésium

Revenons à notre postulat de départ : la dépression saisonnière témoigne d’un certain déséquilibre interne. Or, quelle meilleure solution que de tenter un rééquilibrage directement par l’intérieur, soit par le biais de vos apports journaliers ?

C’est justement là qu’une cure de magnésium trouve sa place. En cas de carence en magnésium, notre taux de noradrénaline augmente, causant un niveau de stress élevé ou encore des troubles du sommeil. Afin de pallier cela, une cure de magnésium de 2 ou 3 semaines peut s’avérer être d’une grande aide, et cela à moindre coût.

Pensez aussi au chocolat noir pour booster vos apports en magnesium, et vous faire plaisir !

Votre expert

L’équipe
Mindology