Retrouver le sommeil : 5 livres anti-stress

SOMMAIRE

Aide au sommeil : les bienfaits de la lecture

Vous êtes nombreux à souffrir d’insomnie. Mais, savez-vous vraiment quelle est la cause de vos problèmes de sommeil ?

Vous avez du mal à vous endormir et vous vous réveillez tout le temps la nuit ? Avez-vous essayez la lecture ? Lire un bon livre permet de s’apaiser et facilite l’endormissement.

Est-ce bien de lire avant de dormir ?
Quels sont les bienfaits de la lecture ?
Quels livres lire avant le coucher ?

Nous vous partageons nos 5 livres anti-stress préférés pour vous aider à mieux dormir.

Insomnie : causes

Généralement, on distingue 2 catégories d’insomnies : les insomnies primaires et les insomnies secondaires. Pour trouver le traitement adapté à vos problèmes de sommeil, il est d’abord important de comprendre dans quelle catégorie se rangent vos insomnies.

  • L’insomnie primaire

L’insomnie primaire est une catégorie d’insomnies qui ne s’explique pas par une cause extérieure. Seul le stress, l’anxiété ou une mauvaise hygiène de sommeil sont dans ce cas responsables des troubles du sommeil.

Au sein de cette catégorie, on distingue plusieurs types d’insomnies : l’insomnie d’ajustement, l’insomnie idiopathique, l’insomnie chronique et l’insomnie liée à une mauvaise hygiène de sommeil.

Souvent, pour mettre fin à ces types d’insomnies, il est nécessaire de revoir son hygiène et son mode de vie. Améliorer son alimentation, pratiquer une activité physique ou encore réduire le temps passé devant les écrans peuvent être des leviers à activer. Des techniques de gestion du stress telles que l’hypnose ou la méditation peuvent également aider.

On pense rarement au rôle que peut jouer la lecture dans la réduction de notre niveau de stress. Or, les bienfaits d’un bon livre sur l’angoisse et la nervosité ne sont pas à négliger. Dans une étude publiée en 2009 dans le journal britannique The Telegraph, David Lewis, neuropsychologue, affirme que la lecture permettrait de réduire le stress de 68%. Un chiffre considérable et ce d’autant plus que la musique, souvent utilisée pour ses vertus calmantes, permettrait d’abaisser notre niveau de stress de 61% seulement.

  • L’insomnie secondaire

Les insomnies secondaires sont une catégorie d’insomnies liée à un trouble médical. Dans ce cas, l’insomnie n’est pas la maladie en soi mais le symptôme résultant d’une maladie physique ou mentale.

Ici, la réduction des troubles du sommeil passe par un traitement spécifique à la maladie mentale ou à la pathologie en question.

Une bonne hygiène de sommeil, un mode de vie sain et des techniques de gestion du stress peuvent être des solutions pour apaiser les symptômes mais ne constituent pas un remède pour la guérison.

La lecture permettrait de réduire le stress de 68%

Est-ce bien de lire avant de dormir ?

Excitation, stimulation, sollicitation accrue de notre cerveau : la lecture peut-elle vraiment nuire à l’endormissement ?

Pour certains, lire stimule l’intellect, réveille notre cerveau et peut donc générer des difficultés d’endormissement. En réalité, les vertus de la lecture sont nettement plus conséquentes que ses méfaits.

Il peut donc être très bénéfique de lire avant de dormir. Seulement, préférez lire en dehors de votre lit. Vous pouvez, par exemple, lire votre roman préféré affalé dans votre canapé puis vous diriger vers votre chambre quand la fatigue se fait sentir.

Effectivement, le lit doit rester le lieu du sommeil. Il est important que votre cerveau associe votre lit à un endroit propice à la relaxation et dédié au sommeil.

Pour retrouver le sommeil

Découvrez l'huile bonne nuit

5 raisons pour lesquelles vous devriez lire avant de dormir

  • Lire diminue le stress et favorise le sommeil

Vous n’arrivez pas à vous endormir ? Vous vous réveillez tout le temps la nuit ? En réduisant votre niveau de stress, la lecture peut vous aider. Lire va vous permettre de focaliser votre attention loin de vos ruminations mentales. Cela permet de sortir d’un cercle vicieux de pensées négatives qui tournent en boucle. Pour rompre les ruminations mentales : ouvrez un livre !

Dans de nombreux cas, voire dans la majorité des cas, les insomnies sont liées au stress et à l’anxiété. Lire un livre permet au cerveau de s’évader et nous transporte hors de notre quotidien. L’histoire d’un bon roman peut occuper tout notre cerveau et ne laisser aucune place pour le stress et l’anxiété. La lecture apaise donc les ruminations mentales, limite les pensées anxiogènes et permet aussi de libérer les tensions en obligeant le corps au repos.

Finalement, la détente, la relaxation et l’apaisement sont des états qui favorisent le sommeil. En jouant sur le stress et l’anxiété, la lecture permet donc indirectement d’induire le sommeil et de limiter les réveils nocturnes.

Prendre un livre permet aussi de passer moins de temps derrière un écran et donc de préserver notre rythme du sommeil des perturbations liées à la lumière bleue. La lumière des écrans perturbe notre sécrétion de mélatonine naturelle, ce qui rend l’endormissement plus difficile ! A l’inverse, un bon livre permet de ressentir pleinement les premiers signes d’endormissement et de s’écouter vraiment.

  • Lire améliore la mémoire et la concentration

Aujourd’hui, il semble de plus en plus difficile de rester concentrer pendant un temps long. Les réseaux sociaux, les applications numériques et leurs notifications stimulent notre cerveau constamment et modifient le circuit de la récompense.

Le circuit de la récompense est un système situé dans notre cerveau qui s’active en libérant de la dopamine, l’hormone du bonheur. C’est ce système qui nous incite à répéter régulièrement des actions ou des activités qui nous font du bien.

Seulement, c’est aussi le système responsable des addictions. Dans le cas des addictions, la répétition des comportements va modifier le fonctionnement du système de la récompense immédiate. La recherche du plaisir est constante et irrationnelle.

Chez beaucoup de personnes, les réseaux sociaux ont en quelque sorte court-circuité ce circuit. La libération de la dopamine est de plus en plus rapide et facile à générer. De ce fait, il est possible de voir ses capacités de concentration diminuer et de lasser facilement des activités qui ne libèrent pas du plaisir rapidement.

La lecture permet de centrer notre attention sur une tâche unique et pendant un temps plus ou moins long. La répétition de cette activité peut accroître considérablement les capacités de concentration.

En fournissant un grand nombre d’informations, sur les personnages, leurs liens, les lieux qu’ils parcourent et les événements qu’ils vivent, la lecture nécessite un travail de mémorisation important afin de ne pas perdre le fil de l’histoire. Lire stimule donc notre cerveau pour favoriser la mémoire et permettrait même de prévenir la démence.

  • Lire augmente l'espérance de vie

Et si on vous disait que lire ne vous ferait pas perdre de temps mais en gagner ? Incroyable, non ?

C’est ce qu’ont montré 3 chercheurs : lire trente minutes par jour réduirait de 17% le risque de mourir dans les 12 années suivantes par rapport au fait de ne pas lire du tout.

  • Lire développe les capacités d’analyse

Il est presque impossible de rester impartial vis-à-vis de l’histoire que nous lisons. Toute activité de lecture implique forcément l’utilisation de nos capacités d’analyse et de notre esprit critique.

Ce n’est pas uniquement le cas des romans policiers pour lesquels l’intrigue tourne autour de la recherche de l’assassin. N’importe quel genre littéraire favorise le développement de nos capacités d’analyse : autobiographies, romans d’aventures, tragédies, nouvelles, etc.

  • Lire permet d’apprendre tout en se divertissant

Les livres sont une source de savoir inépuisable. Lire enrichit l’esprit et apporte un nombre considérable de connaissances. C’est principalement pour cette raison que les livres occupent une place si importante à l’école et durant tout le cursus scolaire.

5 livres à lire pour mieux dormir

Pour mieux dormir et retrouver de l’apaisement, nous avons sélectionné pour vous 5 livres, à lire sans modération !

Deux de ces livres vous permettront de comprendre ce qu’est le sommeil, comment il fonctionne et comment l’améliorer naturellement. Deux autres de ces livres vous aideront à vous évader pour vous faire bien au moral. Enfin, le dernier livre vous donnera les clés pour être pleinement vous-même, heureux et libre.

  • Matthew Dr. Walker, Pourquoi nous dormons

Ce livre du professeur Matthew Walker, paru en 2017 est la bible du sommeil. Il est le livre indispensable à avoir sur sa table de chevet si on souhaite comprendre comment fonctionne le sommeil, quels sont les bienfaits du sommeil et les risques associés à un manque de sommeil et si on veut trouver des solutions à ses problèmes de sommeil.

Rythme circadien, méfaits des excitants (café, alcool, etc), chronologie du sommeil, sieste, développement de maladies (crises cardiaques, obésité, cancer, etc), rêve, somnifères, etc : tout y est abordé !

  • Patrick Lemoine, Dormir sans médicament… ou presque

Dans cet ouvrage, Patrick Lemoine, psychiatre et docteur en neurosciences, vous livre tous ses conseils pour retrouver un sommeil réparateur naturellement.

Insomnie, ronflements, apnées du sommeil et cauchemars peuvent affecter la qualité de vie de ceux qui en souffrent. Comment y mettre fin et ce, sans somnifères ? Patrick Lemoine répond à cette question.

  • Laurent Gounelle, Les Dieux voyagent toujours incognito

Dans ce roman, publié en 2010, Laurent Gounelle utilise l’histoire d’Alan comme prétexte à un discours sur le bonheur.

Alan est un jeune homme de 24 ans, tellement malheureux qu’il est prêt à se jeter du haut de la tour Eiffel. Un inconnu, présent à ce moment-là, lui propose un marché un peu fou : Alan ne saute pas et accepte en échange de faire tout ce que l’inconnu lui demandera.

Comment se sentir mieux dans sa peau ? Comment se comporter vis-à-vis des autres ? Comment attirer le positif dans sa vie ? Comment affronter ses peurs ? Comment gagner en estime de soi ? Ce roman vous aidera à répondre à toutes ces questions.

  • Raphaëlle Giordano, Le Spleen du pop-corn qui voulait exploser de joie

C’est l’histoire de Joy, 34 ans mais 100 ans dans sa tête. Pleine de gaieté dans son enfance, elle se retrouve au bord du burn out à l’âge adulte. Un jour, elle rencontre Benjamin. Son opposé : optimiste, plein de vie et joyeux. Cette rencontre va tout bouleverser.

Vous vous sentez stressé ? Vous êtes constamment sollicité ? Vous avez l’impression de passer à côté de votre vie ? De rater l’essentiel ? Si c’est le cas, ce livre est fait pour vous !

À travers l’histoire de Joy, vous comprendrez comment entamer le chemin vers la déconnexion et le lâcher prise pour retrouver bonheur et bonne humeur.

  • Ariane Calvo, Prendre soin de son adulte intérieur

Souvent, l’âge adulte s’accompagne d’une perte d’innocence si appréciée dans l’enfance. Un nouveau monde s’ouvre à nous : plus noir car parfois marqué par l’impuissance, l’injustice, la solitude et de grandes responsabilités. Tout cela peut affecter notre bonheur.

En 5 étapes, Ariane Calvo nous montre comment, en prenant soin de soi, il est possible de devenir un adulte heureux et libre.

Finalement, la lecture, associée à un mode de vie sain et à une bonne hygiène de sommeil, est votre allié précieux pour passer de bonnes nuits.

pourquoi nous dormons livre
dormir sans médicament livre
les dieux voyagent toujours incognito livre
le spleen du pop corn livre
prendre soin de son adulte intérieur livre

Sources

Avni Bavishi, Martin D. Slade, Becca R. Levy, A chapter a day : Association of book reading with longevity, Science Direct, 2016

Allen T C Lee and al, Association of Daily Intellectual Activities With Lower Risk of Incident Dementia Among Older Chinese Adults, JAMA Psychiatry, 2018

David Lewis, Reading can help reduce stress, The Telegraph, 2009

Votre expert

L’équipe
Mindology


photo de l'huile et de l'infusion bonne nuit sur un fond signé truch illustration

CBD et insomnie : quels bienfaits ?

La qualité de notre sommeil a un impact direct sur notre condition physique, notre santé mentale et in fine sur le déroulement de nos journées. Or, lorsque des insomnies et autres troubles du sommeil font leur apparition, le quotidien peut s’en trouver rapidement bouleversé.

Comment peut être définie l’insomnie ?
La consommation de CBD est-elle efficace pour lutter contre les insomnies et autres troubles du sommeil ?
Comment consommer du CBD pour y parvenir ?

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet du CBD face à l’insomnie, ses bienfaits, ses limites, ainsi que les modes de consommation qui s’offrent à vous.

Définition de l’insomnie et des troubles du sommeil

L’insomnie fait partie de la catégorie des troubles du sommeil, au même titre que l’apnée du sommeil, la paralysie du sommeil ou encore les cauchemars. L’INSERM pose une définition claire de l’insomnie, en la qualifiant d’insuffisance du sommeil en quantité et en qualité.

Selon le Baromètre Santé Publique France de 2017, pas moins de la moitié des personnes âgées de 18 à 75 ans seraient sujettes à des problèmes d’endormissement et à des insomnies. Autre exemple avec cette étude de 2008 relevant que près de 45 % des 25-45 ans souffrent de troubles du sommeil plus ou moins graves, résultant en une dette de sommeil en constante progression.

Quel lien entre CBD et insomnie ?

Chaque être humain est doté de ce que l’on appelle un système endocannabinoïde. Or, c’est précisément en interagissant avec ce dernier que le CBD est en mesure d’influencer notre organisme, y compris pour lutter contre les insomnies et autres types de troubles du sommeil.

Cela est rendu possible grâce aux interactions des molécules de cannabidiol avec les récepteurs CB1 et CB2 du système endocannabinoïde, des récepteurs répartis dans l’intégralité de notre corps jusqu’à notre cerveau et notre système nerveux central. À partir de là, la consommation de CBD permet de stimuler la production de sérotonine (l’hormone du bonheur), tout en réduisant celle de cortisol (l’hormone du stress).

Or, le stress et l’insomnie sont fortement corrélés. La grande majorité des insomnies sont dues à un niveau de stress et d’anxiété particulièrement élevés, provoquant tant des problèmes d’endormissement qu’un sommeil agité allant jusqu’à l’insomnie. Le lendemain, vous démarrez la journée en étant d’ores et déjà épuisé, vous accumulez de la fatigue passive, et le soir venu il est encore plus complexe de s’endormir et de dormir paisiblement. Un cercle vicieux se crée alors.

N’hésitez pas à consulter nos astuces pour mieux gérer stress et anxiété. Pour le moment, intéressons-nous tout d’abord à l’efficacité du CBD face à l’insomnie !

1er bienfait - Diminution du stress et de l’anxiété

Un niveau élevé de stress et d’anxiété provoque inéluctablement des troubles du sommeil, dont des insomnies. Or, c’est justement sur ce point que le CBD révèle tout son potentiel grâce à son effet anti-stress confirmé par l’ensemble de ses consommateurs.

Le CBD aurait ainsi des effets performants et insoupçonnés sur l’anxiété. En réduisant le taux de cortisol dans le sang tout en stimulant la production de sérotonine, le CBD s’illustre comme un allié de taille pour progressivement gommer les ressentis anxieux et les remplacer par une sensation générale de bien-être.

Que vous souffriez de stress léger ou d’anxiété généralisée, le CBD constitue ainsi un choix de qualité pour vous apaiser simplement et efficacement. Il vous suffit d’adopter le bon dosage de CBD, et vous pourrez rapidement retrouver un équilibre mentale appréciable. Or, plus vous serez apaisé et détendu, plus l’endormissement du soir sera facilité, sans oublier le caractère réparateur de vos nuits qui en sera sensiblement amélioré.

2e bienfait - Optimisation du temps de sommeil profond

Les insomnies se caractérisent en partie par l’irrégularité et l’instabilité du sommeil. En d’autres termes, votre organisme ne parvient pas à atteindre la phase profonde du sommeil, ou du moins cette dernière est très courte.

La consommation de CBD, qu’elle soit ponctuelle ou régulière, permettrait de réduire l’anxiété mais également de prolonger la phase de sommeil profond jouant un rôle sur le caractère réparateur de nos nuits, tout en réduisant la phase de sommeil paradoxal durant laquelle insomnies, cauchemars et autres troubles du sommeil ont généralement lieu.

3e bienfait - Réduction des symptômes de l’apnée du sommeil

Enfin, abordons le sujet de l’apnée du sommeil. Il s’agit d’un trouble du sommeil distinct de l’insomnie mais dont les symptômes peuvent être reliés.

Le nerf vague est responsable de nos sensations de respiration. Dès lors que son fonctionnement est perturbé, la respiration en est altérée, ce qui conduit à l’apnée du sommeil. Le CBD ne permet pas de soigner l’apnée du sommeil, toutefois, en soulageant le nerf vague, il parviendrait à en diminuer significativement les symptômes et à améliorer la qualité du sommeil.

Si vous avez été diagnostiqué ou que vous soupçonnez une apnée du sommeil, nous vous recommandons d’aller consulter un médecin généraliste ou un spécialiste pour obtenir un traitement adapté.

Comment consommer du CBD pour lutter contre l’insomnie ?

Si vous souffrez d’insomnie et que vous envisagez de consommer du CBD pour en venir à bout, il faut savoir que différents modes de consommation sont possibles.

Nos cures à base d’huiles de CBD se révèlent particulièrement efficaces en la matière. Notre huile CBD Bon Courage est facile à utiliser au quotidien, aussi bien par voie sublinguale, par ingestion orale qu’en étant incorporée à vos boissons et plats du quotidien. Elle permet de diminuer le stress quotidien afin d’être dans un parfait état de relaxation une fois le soir venu.

Autre exemple avec notre infusion Bonne Nuit, quant à elle destinée à une consommation en soirée. En buvant cette infusion à base de cannabidiol quelques heures avant de vous coucher, vous parviendrez à vous relaxer de manière naturelle. Près de 61% des consommateurs ressentent un sommeil de meilleure qualité au bout d’une semaine de cure de CBD, et 71% d’entre eux observent une amélioration de leur bien-être global.

Et surtout on vous conseille de limiter le café. Plus besoin de café quand le CBD vous aide à lutter contre la fatigue naturellement. Nos astuces pour réduire la caféine et mieux dormir sont par ici !

Sources

  • INSERM – Insomnie
  • SANTE PUBLIQUE FRANCE – Baromètre 2017, Le temps de sommeil, la dette de sommeil, la restriction de sommeil et l’insomnie chronique des 18-75 ans
  • SANTE PUBLIQUE FRANCE – Les Français en manque de sommeil
  • BUSINESS WIRE/RADICLE SCIENCE – Effectiveness of CBD Products

MINDOLOGY_infusion_equipe_cbd

Votre expert

L’équipe
Mindology


Surmenage psychologique : symptômes, causes et risques

Surmenage psychologique, fatigue mentale et charge mentale peuvent s’installer de façon insidieuse et bouleverser votre quotidien.

Quels sont les signes d’un surmenage ?
Comment le prévenir ?
Comment se libérer de la charge mentale au quotidien ?

Nous vous aidons à aborder au mieux ces moments de votre vie.

Comment se libérer de la charge mentale ?

Nous avons interrogé Amandine, future psychologue clinicienne et créatrice du compte Instagram @espace_psycho. Dans son interview, elle nous livre tous ses conseils pour se libérer de la charge mentale et sortir de la fatigue mentale.

Qu’est-ce que la charge mentale ?

  • Un concept psychologique ou sociologique ?

Le concept de charge mentale est un concept commun dans notre langage lorsque l’on parle de santé mentale. Ce n’est pas un concept psychologique à proprement parler. La notion de charge mentale est issue de la sociologie. Au départ, cette notion est utilisée pour désigner le trop plein que peuvent ressentir les femmes dans la gestion des enfants, de la maison et du travail. C’est une question d’équilibre.

La notion de charge mentale est utilisée pour la première fois par la sociologue Monique Haicault pour désigner la “double-journée” des femmes. Elle définit la charge mentale comme le fait de “devoir penser simultanément à des choses appartenant à deux mondes séparés physiquement”.

  • Quelles différences entre charge mentale, fatigue mentale et surmenage psychologique ?

Les notions de fatigue mentale et de surmenage psychologique se rapprochent du concept de charge mentale. Néanmoins, ces deux notions se focalisent davantage sur les effets et l’impact négatif de la charge cognitive dans notre quotidien.

Il n’existe pas de définition de la fatigue mentale au sens psychopathologique. Néanmoins, on peut utiliser le terme de fatigue mentale pour se référer à un sentiment de trop associé à des signes de surmenage, à une fatigue chronique et à de l’anxiété. Effectivement, l’accumulation de la fatigue peut conduire à l’apparition de troubles anxieux caractérisés et dans certains cas plus avancés, à la dépression.

Le surmenage correspond à un état d’épuisement de l’organisme. Les activités de la vie quotidienne deviennent difficiles à effectuer et les différents domaines de la vie (professionnel, privé, etc.) sont le fait d’une pression permanente.

Surmenage psychologique : symptômes

  • Quels sont les symptômes qui peuvent alerter ?

On recense principalement 3 grands types de fatigue : la fatigue intellectuelle, la fatigue morale et la fatigue physique. La fatigue intellectuelle touche aux fonctions cognitives et peut générer des difficultés de concentration, des pertes de mémoire ou encore une baisse de l’attention. La fatigue morale a trait aux émotions : irritabilité, sensibilité accrue, réactions émotionnelles disproportionnées, anxiété et stress permanent, etc. Enfin, la fatigue physique se caractérise par un manque d’énergie et ce, malgré le repos.

Ces 3 grands types de fatigue peuvent avoir un impact sur l’état de santé mental mais aussi physique.

La fatigue peut, par exemple, donner lieu à des troubles alimentaires. Ces troubles peuvent prendre la forme d’une perte d’appétit ou d’une alimentation excessive, se rapprochant de l’alimentation émotionnelle.

L’alimentation émotionnelle est le fait de “moduler sa consommation alimentaire en réponse à un ressenti émotionnel plutôt qu’à celui de la faim ou de la satiété”. Dans ce cas, la nourriture est utilisée comme un moyen pour calmer une émotion. Elle peut par exemple servir à atténuer le stress ou la tristesse.

Aussi, des symptômes psychosomatiques peuvent apparaître : maux de tête, troubles digestifs, éruptions cutanées (eczéma, psoriasis), etc. Et, si la fatigue n’est pas prise en charge, des impacts plus graves encore sur la santé peuvent se manifester : hypertension, tachycardie, etc.

Enfin, la fatigue peut avoir des effets directs sur la santé mentale en impactant notamment l’estime de soi. Souvent, la fatigue s’associe à un sentiment d’inutilité, au sentiment de ne servir à rien et de ne plus être soi-même.

Les effets de la fatigue sur les sphères psychiques et physiques sont donc importants et rendent compte des liens clairs existant entre notre corps et notre psychique mais surtout de leur articulation.

  • À partir de quand faut-il s’inquiéter et demander de l’aide ?

Cela dépend de la résistance de chacun. En général, la fatigue mentale est la résultante de l’addition de plusieurs symptômes. Certaines personnes ne vont pas forcément les mettre en lien et peuvent ne pas prendre conscience de leur état de fatigue psychologique.

Il n’existe pas de méthode universelle de prise de conscience autre que le simple fait de s’écouter. Néanmoins, certaines situations peuvent favoriser la fatigue mentale : situations de travail stressantes, surcharge de tâches à effectuer, etc. Malheureusement, la prise de conscience se fait souvent au moment du burn out. Être à l’écoute de ses symptômes permet de ne pas arriver à cet extrême.

La fatigue mentale alerte sur le fait que nos limites ont été dépassées

Quelles peuvent être les causes du sentiment de surmenage ?

Les situations pour lesquelles la fatigue mentale est la conséquence d’un seul facteur sont très rares. Souvent, c’est plus la coexistence de multiples facteurs qui crée le surmenage. De façon générale, le surmenage survient suite à la répétition de situations provoquant des émotions désagréables. Il peut, par exemple, s’agir de choses créant un manque d’alignement avec nos valeurs et provoquant un sentiment de perte de sens.

La fatigue mentale est une réponse à nos émotions. Elle signale que quelque chose ne va pas. Elle alerte sur le fait que nos limites ont été dépassées. Les symptômes de la fatigue mentale agissent comme des signaux psychiques, émotionnels et somatiques.

  • Fatigue mentale : l’épuisement professionnel

Souvent, la fatigue mentale est associée au milieu professionnel. On parle alors de burn out. Le burn out, en tant que conception psychopathologique, est une notion réservée au monde du travail. Néanmoins, au sens symptomatologique du terme, le burn out peut se rapprocher de la dépression.

Les symptômes du burn out sont similaires à ceux évoqués plus haut. Il apparaissent dans le monde du travail mais peuvent aussi s’exprimer dans la vie privée. D’ordinaire, ils sont plus faciles à déceler dans le milieu professionnel. On peut, par exemple, avoir la sensation d’être vidé de son énergie après une longue exposition à des situations de travail stressantes. Cette prise de conscience de sa fatigue liée à la sphère professionnelle est d’ailleurs au cœur de la question des reconversions professionnelles.

  • Fatigue mentale : d’autres causes

Dans le milieu privé, le surmenage peut apparaître à la suite de situations spécifiques : perte d’un proche, diagnostic de maladie, etc. Habituellement, il n’existe pas d’élément déclencheur unique. C’est davantage la coexistence de plusieurs facteurs qui crée la détresse psychologique.

  • Est-ce que certaines personnalités sont plus à même d’être sujettes à la fatigue mentale ?

Il n’existe pas vraiment d’étude ou des ressources montrant qu’un type particulier de personnes peut être plus ou moins touché par la fatigue mentale. Les hommes peuvent être tout autant touchés que les femmes.

Néanmoins, les personnes concernées par la fatigue psychologique et par une charge mentale excessive sont souvent des personnes dévouées, empathiques et ayant du mal à poser des limites. Malgré cela, en changeant sa façon de réfléchir et en s’écoutant davantage, rien n’est irréversible.

C’est souvent la coexistence de plusieurs facteurs qui mène à la détresse psychologique

Surmenage : quelles conséquences ?

  • Des risques psychologiques ?

Les conséquences de la fatigue mentale dépendent de chacun. Néanmoins, la fatigue mentale peut dans certains cas mener à une dépression sévère. Il est donc important d’être à l’écoute de soi voire de consulter un professionnel pour prévenir le craquage psychologique.

  • Des risques physiques ?

C’est souvent la question de la santé physique qui cristallise la peur des patients. La crainte de conséquences à long terme sur notre corps provoque plus fréquemment une prise de conscience que celle des risques psychologiques.

La fatigue mentale peut engendrer certaines maladies telles que les maladies cardiovasculaires. Il existe une grande littérature qui rend compte de l’impact d’un stress élevé sur le corps. Si on élargit le sujet pour prendre en compte la question du stress en général et non du surmenage en particulier, alors, un stress organique peut créer des problèmes de santé en participant au développement de maladies somatiques dont les maladies auto-immunes.

Pour s'apaiser dans la journée

Je découvre l'huile bon courage

Comment se libérer de la charge mentale ?

D’abord, il est important de préciser que si vous ressentez un ou plusieurs des symptômes physiques précédemment mentionnés, n’hésitez pas à consulter un professionnel de santé. Dans le cas de la souffrance psychologique, il est également important de solliciter l’aide d’un professionnel de santé mentale (psychiatre, psychologue, psychothérapeute). La prise en charge par un professionnel permet de mieux comprendre son état et de décider ensemble d’un plan d’action, de trouver du sens dans tout ça.

Pour progressivement se libérer de la fatigue mentale et du surmenage, vous pouvez agir en 2 temps. Vous pouvez commencer par porter votre attention sur vos émotions et être à l’écoute de vos ressentis, des situations qui peuvent provoquer en vous de la souffrance. Souvent le surmenage donne l’impression de ne plus être soi-même. Cette première partie plutôt réflexive aide donc à comprendre d’où vient le problème et à établir un terrain favorable pour mettre en place des actions pratiques. Dans un second temps, revoyez votre hygiène de vie et entamez un changement concret.

Les choses simples sont la base de tout

  • Comment faire concrètement pour être à l’écoute de ses émotions ?

D’un point de vue psychologique, il est important, pour se libérer du surmenage, d’être à l’écoute des signaux de notre corps (émotions, sensations physiques, etc) quitte à noter sur le papier ce que l’on ressent au sens littéral. Vous pouvez par exemple écrire : “j’ai mal à la tête” et voir comment cela évolue dans les jours qui suivent.

Pour vous écouter et comprendre les signaux envoyés par votre corps, vous pouvez suivre les 3 étapes suivantes :

  1. Trouvez la cause de votre épuisement : identifiez le ou les facteurs qui vous fatigue au quotidien
  2. Identifiez les émotions ressenties : notez vos émotions et leurs conséquences (mauvaise qualité de sommeil, stress intense, etc)
  3. Recentrez-vous sur vous : Quelles sont vos valeurs ? Quels sont vos objectifs ? Qu’est-ce qui donne du sens à votre vie ? Tout cela s’est peut-être effacé avec le temps. En mettant le doigt sur vos désirs et vos aspirations pour parviendrez à initier le changement nécessaire pour retrouver de l’équilibre dans votre quotidien

  • As-tu des techniques ou astuces concrètes pour éviter le surmenage au quotidien ?

1. Revoir son hygiène de vie

D’abord, il est important de revoir son hygiène de vie. Les choses simples sont la base de tout.

  • Soyez attentif à votre alimentation. Plusieurs études montrent que ce que l’on consomme impacte notre humeur. Manger industriel, trop gras ou trop sucré peut jouer négativement sur le système hormonal et sur les émotions.
  • Respectez votre cycle de sommeil. Il est important de réduire les écrans le soir et de pratiquer des activités de détente qui privilégient une luminosité plus faible et ainsi favorisent la sécrétion de la mélatonine, l’hormone du sommeil.
  • Pratiquez une activité physique. Le mouvement permet de diminuer les tensions du corps et le stress. Les sécrétions hormonales (notamment d’endorphines) liées à la pratique d’un sport permettent de réguler le stress et de donner un équilibre au corps et au mental. L’activité physique permet aussi d’augmenter le sentiment d’efficacité personnelle et l’estime de soi. On se dit : “je suis capable”, “je prends soin de moi”, “je peux me faire du bien et me sentir bien”. Vous pouvez par exemple marcher en extérieur ou danser sur une chanson.

2. S’imposer des pauses

S’imposer de prendre des pauses, de faire des siestes, d’être dans le silence total, de passer du temps en extérieur ou encore de pratiquer des activités qui vous font du bien (lecture, activité artistique) peut vous permettre d’éviter de rentrer dans le cercle vicieux du surmenage.
Certaines activités sont précisément faites pour éviter le trop plein permanent : méditation, respiration, pratique de la pleine conscience, etc.

3. Fixer des limites

Enfin, certaines techniques pratico-pratiques peuvent aider. Ré-organisez votre temps de travail, posez sur le papier les tâches à effectuer, faites des to do lists, etc. Toutes ces astuces vous permettront de vous organiser différemment et ainsi de diminuer votre charge mentale.

Pour les femmes qui ont du mal à trouver du temps pour elles, il est important de s’accorder du temps seule, même quelques minutes. Une fois les enfants couchés ou le matin au réveil, vous pouvez prendre quelques minutes pour respirer, lire ou vous étirer. Il est important de trouver du temps pour soi, chaque jour, et de façon régulière.

Une autre chose, est d’allier le plaisir avec les tâches à faire. On peut, par exemple, faire le ménage en écoutant un podcast inspirant. Cela permet de réduire la dimension de contrainte et de faire en sorte que le temps considéré comme du temps perdu soit mis à profit pour faire quelque chose qui nous fait du bien. Au niveau psychique, cela peut tout changer.

Allier le plaisir avec les tâches à faire permet de réduire la dimension de contrainte

Qui appeler en cas de détresse psychologique ?

  • Croix Rouge Ecoute : 0800 858 858
  • Numéro national de prévention du suicide : 3114

Finalement, c’est l’accumulation de choses plutôt abstraites (introspection, analyse intérieure, etc) associées à des actions simples et évidentes (boire de l’eau, etc) qui permet de sortir de la fatigue mentale et qui contribue au changement.

Sources

S. Berthoz, Concept d’alimentation émotionnelle : mesure et données expérimentales, Science Direct, 2015

Monique Haicault, La gestion ordinaire de la vie en deux, Sociologie du Travail, 1984

Fayollet, C., Kern, L. & Thevenon, C. (2019). Activités physiques en santé mentale. Dunod.

Ngô, T.-L. (2013). Revue des effets de la méditation de pleine conscience sur la santé mentale et physique et sur ses mécanismes d’action. Santé mentale au Québec, 38(2), 19‑34.

Montarnal, C. (2014). Prendre soin de soi avec la méditation : les effets de la MBCT sur la santé [PhD thesis].

Espace Psycho

Votre expert

Espace Psycho


photo de l'infusion et de l'huile bonne nuit sur un joli decors

CBD et santé : quels bienfaits ?

Fort de sa légalisation, le CBD séduit de plus en plus de consommateurs. Ses potentiels bienfaits sur la santé constituent d’ailleurs l’essence même de son succès, des bienfaits incluant notamment des effets anti-stress, anti-inflammatoire ou encore anti-douleur.

Qu’est-ce vraiment que le CBD ?
En quoi le CBD est-il bon pour la santé ?
Existe-t-il d’éventuelles contre-indications ?

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le CBD, l’étendue de ses bienfaits sur la santé, sans oublier les quelques contre-indications à garder à l’esprit (médicaments, grossesse …) !

Définition du CBD, ou cannabidiol

Le CBD, également appelée cannabidiol, est l’une des molécules directement issue de la plante de chanvre. Cette dernière comporte des milliers de cannabinoïdes, dont les plus connus sont le CBD mais aussi le THC et le CBN.

Chaque cannabinoïde dispose de ses propres propriétés naturelles, ainsi que de ses propres effets sur notre organisme. Alors que le THC est surtout connu pour ses effets psychotropes et l’addiction qu’il peut provoquer, le plaçant dans la catégorie des stupéfiants illicites, le CBD pour sa part a été légalisé en raison de ses bienfaits sur la santé et de l’absence de risque addictif.

Son mode de fonctionnement est plus simple qu’il n’y paraît. Lorsque vous consommez du CBD, ses molécules circulent dans votre sang jusqu’à atteindre les récepteurs de votre système endocannabinoïde. Ces récepteurs sont présents dans chaque partie de votre corps, du foie aux muscles, en passant par le système nerveux central. Or, nos différentes perceptions liées au bien-être, à la relaxation ou a contrario au stress et à la douleur sont issues de ces récepteurs. Et lors de l’interaction des molécules de CBD avec ces derniers, nos perceptions nociceptives telles que celles liées à la douleur sont inhibées, alors que le taux de sérotonine dans le sang est boosté, provoquant une nette amélioration de notre sensation de bien-être général.

L’Organisation Mondiale de la Santé a confirmé dans un rapport en 2017 l’absence de risque psychotrope pour le cannabidiol. Le CBD ne présente pas de risque d’addiction ni d’accoutumance, même lorsqu’il est consommé en grande quantité. Il a aussi été retiré de la liste des produits dopants par l’Agence mondiale anti dopage WADA.

CBD et effet anti-stress

L’un des effets les plus recherchés du CBD est son effet anti-stress. En étant capable d’interagir avec notre système endocannabinoïde, le cannabidiol permettrait ainsi de réduire le taux de cortisol dans le sang, soit l’hormone du stress. D’autre part, la consommation de CBD amène à une augmentation du taux de sérotonine, étant quant à elle l’hormone du bonheur et du bien-être.

La consommation de CBD est même grandement démocratisée en matière de symptômes dépressifs, y compris pour la fameuse dépression saisonnière touchant bon nombre de personnes chaque hiver. Notre cure Bon Courage a justement été pensée afin réduire l’anxiété de manière naturelle, et de vous aider à mieux gérer les éventuels pics de stress de la journée. A contrario, notre huile Bonne Nuit riche en vitamine E et à base de mélisse bio vous permettra de vous endormir plus rapidement le soir, de bénéficier de nuits particulièrement réparatrices, et in fine de ressentir une réduction de votre anxiété au fil du temps.

Stress et anxiété peuvent ainsi être apaisés de manière naturelle grâce au CBD, sans avoir à craindre d’effets secondaires indésirables ni de risque de surdosage.

Des propriétés anti-inflammatoires intéressantes

Autre propriété tout à fait attractive du CBD : son caractère anti-inflammatoire.

Différentes études scientifiques s’accordent à dire que les principes actifs du cannabidiol intégreraient un effet anti-inflammatoire important. En d’autres termes, la consommation de CBD permettrait de soulager les douleurs musculaires (courbatures), les douleurs articulaires, ainsi que toute autre sorte d’inflammation, ponctuelle ou chronique.

Un effet analgésique (anti-douleur) naturel

Dans la continuité de ce que nous venons d’aborder, le CBD serait également doté d’un effet analgésique, autrement dit anti-douleur. Cela est directement lié avec sa capacité à interagir avec nos récepteurs endocannabinoïdes, par le biais desquels les molécules de cannabidiol viendrait inhiber les perceptions nociceptives dont la douleur fait partie.

De ce fait, il atténue l’intensité des douleurs ressenties et les rend davantage supportables, et cela peu importe la nature de la douleur. Douleurs de dos, migraines, courbatures sportives mais aussi symptômes de l’endométriose peuvent ainsi être significativement apaisés grâce au CBD.

Bienfaits du CBD sur la santé : attention aux prétentions thérapeutiques

Oui, le CBD dispose de divers bienfaits sur la santé, confirmés par la majorité des consommateurs. Cependant, il ne faut surtout pas confondre bienfaits sur la santé et vertus thérapeutiques.

La consommation de CBD reste une manière de soulager un état négatif et d’améliorer son bien-être. Par exemple, le CBD est idéal pour réduire son niveau de stress, faciliter l’endormissement le soir ou encore mieux contrôler son appétit.

Mais les produits à base de cannabidiol n’ont en rien la prétention de pouvoir guérir ou traiter des pathologies ou des maladies, ce que certains fabricants peuvent prétendre (à tort).

Consommation de CBD : quid des contre-indications ?

Bien entendu, comme toute substance dotée de principes actifs importants, le CBD s’accompagne de son lot de contre-indications. Voici les principales choses à retenir, et pour lesquelles il est primordial de rester vigilant !

Ne pas mélanger CBD et médicaments

Les interactions médicamenteuses sont déjà vivement déconseillées en soi, et il en va de même pour le mélange de CBD avec des médicaments.

CBD, médicaments, chacun est doté de ses propres effets sur notre corps et sur notre état psychologique. Or, effectuer des mélanges sur lesquels vous n’avez aucun recul peut s’avérer dangereux. Il est possible que le CBD annule les effets de médicaments qui sont vitaux pour vous, ou alors qu’il amplifie des effets médicamenteux qui sont déjà intenses.

Dans tous les cas, mélanger CBD et médicaments est une mauvaise idée. Si vous avez pris des médicaments, espacez votre consommation de CBD de plusieurs heures, et surtout demandez conseil au préalable à votre médecin ou à votre pharmacien.

Pas de CBD pour les femmes enceintes ou allaitantes

Les femmes enceintes ou allaitantes représentent une catégorie sensible de la population, en ce sens que le bon développement d’un foetus ou d’un bébé allaité peut être rapidement mis en danger par des consommations inadaptées.

Tabac, alcool, drogues, la plupart des médicaments, charcuteries, fromages à pâte molle et même sushis leur sont strictement déconseillés. Alors oui, le CBD ne fait pas exception, et il fait partie de la longue liste des substances qui ne doivent pas être consommées par les femmes enceintes ou allaitantes.

Le recul scientifique en la matière reste maigre, le maître mot est ainsi prudence.

CBD, troubles cardiaques et risque de sur-stimulation

Notre système cardio-vasculaire fait partie des éléments les plus vitaux de notre organisme, mais également des plus exposés à notre hygiène de vie.

Les personnes souffrant de troubles cardiaques sont un cas à part, leur état de santé témoignant d’une fragilité cardiaque accrue, exigeant une surveillance continue. Il faut garder à l’esprit que la consommation de CBD provoque de nombreux effets sur notre corps, les études scientifiques n’ayant pas fini de les identifier. Ce que l’on sait d’ores et déjà, c’est que le CBD stimule notre système cardio-vasculaire, et donc indirectement notre rythme cardiaque.

La consommation de CBD est donc strictement déconseillée aux personnes souffrant de troubles cardiaques, les risques pour leur santé étant bien trop imprévisibles et surtout dangereux.

N’hésitez pas à consulter votre médecin !

Enfin, de manière générale, nous vous recommandons de systématiquement consulter un professionnel de santé avant de débuter la consommation de CBD. Votre médecin habituel ou encore votre pharmacien de quartier sauront parfaitement vous renseigner sur le sujet, ainsi que vous apporter des conseils suivant votre profil médical personnel ou encore vos besoins.

Sources

Inserm

Prakash Nagarkatti and al, Cannabinoids as novel anti-inflammatory drugs, Future Science, 2009

De Gregorio and al, Cannabidiol modulates serotonergic transmission and reverses both allodynia and anxiety-like behavior in a model of neuropathic pain, The Journal of the International Association for the Study of Pain, 2019

MINDOLOGY_infusion_equipe_cbd

Votre expert

L’équipe
Mindology


5 traitements naturels contre la dépression

5 astuces pour contrer la déprime saisonnière

Au cœur d’une saison automne/hiver plus tumultueuse et imprévisible que jamais, la dépression saisonnière n’est jamais bien loin. Et elle touche bien plus de personnes que ce que vous pensez. Comment garder un moral ensoleillé quand les journées raccourcissent ? Il existe pourtant des solutions simples et 100% naturelles pour rester de bonne humeur.

Quelle est l’origine de la dépression saisonnière ?
Quels sont ses symptômes ?
Des astuces de grand-mère ou modernes pour parvenir à l’éviter ?

Nous vous avons préparé un petit guide de la dépression saisonnière, de son mode de fonctionnement, sans oublier les astuces redoutables à mettre en application afin d’en venir à bout. Et de manière durableît !

Dépression saisonnière : de quoi s’agit-il ?

Ce que l’on appelle la « dépression saisonnière » n’est rien d’autre qu’une forme de dépression se manifestant chaque année à la même période, en général au début de l’automne, et pouvant durer jusqu’à la fin de l’hiver (on se demande pourquoi).

Pourquoi spécifiquement au début de l’automne, soit vers octobre/novembre ? En grande partie à cause de la baisse drastique de la luminosité extérieure, du temps d’ensoleillement, et donc du raccourcissement des journées. On estime ainsi qu’elle a tendance à surtout toucher les personnes sensibles à la luminosité naturelle.

Quels sont les symptômes de la dépression saisonnière ?

On estime que près d’1 personne sur 5 a déjà connu une dépression au cours de sa vie.

La dépression saisonnière peut rapidement devenir handicapante dans la vie de tous les jours, dès lors, tous les moyens sont bons pour la contrer. Toutefois, pour parvenir à l’éviter avec efficacité, encore faut-il en connaître les symptômes.

Les principaux symptômes de la dépression saisonnière sont ainsi :

  • une certaine irritabilité,
  • des troubles de l’humeur,
  • de la mélancolie,
  • des difficultés à gérer ses émotions,
  • des troubles de la concentration,
  • un manque d’envie, y compris pour les activités et loisirs habituellement appréciés,
  • voire même une baisse de libido.

Voici quelques astuces assez simples mais très efficaces pour lutter contre la dépression saisonnière !

Conseil n°1 : consommez suffisamment de vitamine D

Saviez-vous que la vitamine D est un élément bien plus important qu’il n’y paraît pour notre organisme ?

En dehors des chaleureux rayons du soleil, nos apports journaliers en vitamine D sont principalement assurés par notre alimentation. Les œufs, les poissons gras, la margarine ou encore les boissons végétales en sont de parfaits exemples. La fatigue caractéristique de la dépression saisonnière peut être due à une carence en vitamine D, cette dernière pouvant être facilement corrigée par une alimentation équilibrée, et surtout suffisamment riche en vitamine D.

Conseil n°2 : sortez et aérez-vous l’esprit

On sous-estime bien trop souvent l’effet relaxant et libérateur d’une sortie à l’air frais. Que vous préfériez une balade en forêt, une activité sportive ou bien simplement marcher en ville, il n’y a pas de règles en la matière.

Si la motivation vous manque, n’hésitez pas à sortir de votre zone de confort en vous inscrivant à un cours de danse ou encore en optant pour un cours collectif de sport.

Il faut savoir que le simple fait de prendre l’air et de se dégourdir les jambes stimule le taux de sérotonine dans le sang, l’hormone du bonheur, et nous permet de retrouver un équilibre appréciable dans nos pensées. Ce qui se révèle très utile en cas de mélancolie saisonnière.

Votre alimentation joue aussi un rôle clé dans votre sensation de forme physique.

Ne vous privez pas des choses qui vous font plaisir, et ne vous mettez surtout pas au régime, ce qui pourrait accentuer votre frustration et votre mélancolie. Au contraire, permettez-vous des plaisirs, en veillant uniquement sur la taille des portions. Plus les portions sont grandes, et plus la digestion risque d’être longue, ce qui risque d’accentuer votre fatigue.

Conseil n°3 : le chocolat noir est votre ami

Le chocolat regorge de bienfaits pour la santé et le moral, au-delà d’être un plaisir gourmand. En particulier le chocolat noir, lequel est moins gras et plus facile à digérer que les autres sortes de chocolat.

On reconnaît au chocolat un effet bonne humeur unique en son genre. Ainsi, si vous vous surprenez à être tiraillé par des pensées négatives, à manquer d’énergie ou encore à être assez irritable, la dégustation de quelques carrés de chocolat noir est une solution à essayer..

Conseil n°4 : testez la luminothérapie

La luminothérapie. Un terme que vous avez sans doute déjà entendu dans les médias ou sur les réseaux sociaux, mais qui vous paraît peut-être flou.

La luminothérapie désigne le fait de s’asseoir entre 30 minutes et 1 heure face à une lampe produisant de la lumière artificielle, censée reproduire la lumière naturelle. Les séances de luminothérapie peuvent être assurées par un médecin, mais il faut savoir qu’il est également possible de se procurer une lampe de luminothérapie à domicile, pour une utilisation encore plus simplifiée.

En l’absence de lumière, notamment de lumière naturelle, notre corps accentue sa production de mélatonine, l’hormone du sommeil. Cela est l’une des nombreuses causes de la dépression saisonnière, menant tant à un manque d’engouement pour les activités qu’à une fatigue tenace. Or, cette forme de morosité et de fatigue passive peut être gommée plus ou moins significativement grâce à une exposition à de la lumière artificielle. Une manière de rééquilibrer notre horloge biologique.

Conseil n°5 : pourquoi pas miser sur l’huile de CBD ?

Enfin, avez-vous pensé au CBD ?

Oui, le CBD est une substance parfaitement légale en France, et cela est grandement dû aux bienfaits sur la santé qui lui sont attribués. Le CBD, également appelé cannabidiol, fait partie de la famille des cannabinoïdes.

Son origine est ainsi pleinement naturelle, le CBD étant issu de la plante de chanvre. Il est régulièrement confondu avec son cousin le THC (delta-9-tétrahydrocannabinol), pourtant, leurs propriétés naturelles sont radicalement opposées. Le THC est catégorisé comme stupéfiant, notamment en raison de ses effets psychotropes et euphorisants, sans oublier son fort potentiel addictif.

A contrario, le CBD peut se vanter de n’être ni addictif, ni doté d’effets dangereux pour la santé. Bien au contraire. Il est particulièrement apprécié pour sa capacité à améliorer notre bien-être, réduire notre stress et même apaiser nos douleurs. Le CBD est certifié par l’Organisation Mondiale de la santé.

Concernant son mode de consommation, le choix vous appartient. Les infusions au CBD connaissent un grand succès, en raison de leur facilité de consommation (si vous savez préparer un thé lambda, vous saurez préparer une infusion au CBD) et de ses propriétés relaxantes et hydratantes. Vous pouvez également vous orienter vers les fameuses huiles de CBD, lesquelles présentent l’avantage de pouvoir être consommées de manière sublinguale (dépôt de quelques gouttes sous la langue), par intégration directe à vos plats et boissons du quotidien, ou par ingestion orale. Par exemple, notre cure Bon Courage vous aidera à surmonter un pic de stress ou bien l’anxiété propre à la dépression saisonnière, tandis que notre cure Bonne Nuit est une solution naturelle pour réduire les troubles du sommeil, et améliorer le caractère réparateur de vos nuits.

Afin de correctement choisir votre huile CBD, n’hésitez pas à consulter notre guide !

CBD et dépression saisonnière : comment consommer du CBD pour s’apaiser ?

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que vous pouvez prendre du CBD à différents moments de la journée pour vous apaiser. Or, nous avons justement élaboré différentes cures à base de CBD, chacune d’entre elles ayant sa propre finalité.

Le matin, le CBD va apaiser votre charge mentale et vous aider à maintenir une humeur positive tout au long de la journée.

Pour découvrir notre gamme Bonne journée c’est par ici  !

Dans la journée, face à un pic de stress, optez plutôt pour nos cures Bon courage sous forme d’huile ou d’infusion.

Et enfin, apaisez-vous le soir avec notre cure Bonne nuit composée à base de mélisse bio, grâce à laquelle vous pourrez vous endormir bien plus facilementr et bénéficier d’un sommeil davantage réparateur !

On vous parle de 5 traitements naturels contre la dépression saisonnière dans  cet article !

Votre expert

L’équipe
Mindology


Dépression saisonnière Symptômes

5 traitements naturels contre la dépression saisonnière

Alors que la luminosité extérieure est en chute libre, que le froid se fait sentir et que la mélancolie se fait plus récurrente, l’habituel coup de blues de l’hiver peut parfois se transformer en véritable trouble psychologique : la dépression saisonnière.

Il ne faut surtout pas confondre une mélancolie passagère ou une fatigue ponctuelle avec la dépression saisonnière. Il est bien sûr récurrent de ressentir de la morosité en hiver, ou encore de manquer de motivation pour sortir dans le but d’éviter de s’exposer à un vent froid et à des températures basses.

La dépression saisonnière est à part entière. Elle s’illustre par des symptômes cumulatifs et durables, dont l’intensité peut être tout à fait similaire à une dépression classique.

 Quels sont les symptômes de la dépression saisonnière ?
Comment contrer la dépression saisonnière grâce à des remèdes naturels ?

Oubliez les traditionnels médicaments antidépresseurs aux effets secondaires néfastes. Voici 5 exemples de remèdes naturels contre la déprime saisonnière, parfaitement sains pour votre corps et à l’efficacité éprouvée !

Dépression saisonnière : une définition ?

La dépression saisonnière est bien loin d’être une simple « bad mood » de l’hiver. Encore appelée déprime saisonnière ou trouble affectif saisonnier, elle constitue un véritable trouble psychologique par lequel de plus en plus de personnes semblent touchées.

En règle générale, elle débute dès le début de l’automne, lorsque les jours se font plus courts et que la lumière naturelle se fait rare, et dure jusqu’au début du printemps. Elle a tendance à surtout toucher les personnes sensibles à la lumière, plus précisément à la mélatonine. Cette dernière est un neuromédiateur du cerveau activé lorsque la lumière atteint notre rétine, jouant un rôle tant sur notre horloge biologique que sur notre humeur. Or, lorsque la lumière naturelle extérieure se réduit et que nous nous retrouvons bien moins exposés à elle, cela peut progressivement mener à ce que l’on appelle une dépression saisonnière.

La dépression saisonnière reste un trouble psychologique à prendre au sérieux. Nous vous recommandons de ne pas hésiter à consulter un médecin ou encore un psychologue si vous en ressentez le besoin, ou si vos symptômes perdurent.

Symptômes de la dépression saisonnière

Les symptômes de la dépression saisonnière sont très proches de ceux de la dépression en général, à la nuance près qu’ils surviennent durant une saison bien précise : l’automne.

Voici la liste des principaux symptômes attribués à la dépression saisonnière, lesquels sont souvent cumulatifs et d’intensité variable suivant les profils :

  • troubles de l’humeur,
  • morosité,
  • irritabilité,
  • déséquilibre dans la gestion des émotions,
  • troubles de la concentration,
  • manque de motivation,
  • perte de confiance en soi,
  • baisse plus ou moins importante de la libido.

Contre toute idée reçue, les antidépresseurs médicamenteux ne constituent pas la seule manière de venir à bout de ce type de symptômes. Bon nombre de traitements naturels existent, leur efficacité n’ayant rien à envier aux médicaments. Le tout sans effets secondaires indésirables pour la santé !

1. Le CBD et ses bienfaits sur la santé mentale

Depuis sa légalisation, le CBD est sur toutes les lèvres. Certains vantent ses effets quasi thérapeutiques pour la santé, tandis que d’autres mettent en garde sur le fait qu’il s’agit d’un cannabinoïde au même titre que le THC. Mais qu’en est-il vraiment ?

Oui, le CBD est l’un des nombreux cannabinoïdes de la plante de chanvre, « Cannabis Sativa ». Le THC ou encore le CBN en sont d’autres exemples. Toutefois, il s’agit de leur seul et unique point commun. Contrairement à son cousin le THC, le CBD (cannabidiol) ne présente aucun effets secondaires indésirables pour la santé, et encore moins de risque d’addiction.

La consommation de CBD s’avère même être un excellent remède naturel pour lutter contre la dépression saisonnière. Cela s’explique par la capacité qu’ont les molécules de cannabidiol à interagir avec notre système endocannabinoïde. Ce système aiderait notre organisme à :

 

  • maintenir un certain équilibre intérieur,
  • à réguler nos fonctions vitales telles que le rythme cardiaque ou encore le sommeil,
  • et serait également à même de stabiliser notre système nerveux central, en réduisant le stress et en aidant à la gestion de nos émotions.

 

En bref : le CBD parvient à imiter les effets de l’anandamide, la « molécule du bonheur », une molécule naturellement produite par notre organisme et venant impacter notre système endocannabinoïde. Nos sensations de bien-être et de relaxation s’en trouvent boostées, alors que celles liées au stress ou encore à la fatigue sont réduites.

N’hésitez pas à vous renseigner sur nos différentes cures à base d’huile de CBD ! Nos équipes ont mis au point différents types de cures à base de CBD, afin de satisfaire vos besoins de manière optimale suivant le moment de la journée ainsi que vos attentes. Notre huile CBD Bon Courage est idéale pour soulager l’anxiété, et peut être librement consommée aussi bien le matin que durant la journée. Notre cure Bonne Nuit pour sa part facilite l’endormissement et améliore la qualité du sommeil, tout en s’intégrant aisément à votre routine du soir.

2. La luminothérapie

La luminothérapie n’est rien d’autre que l’utilisation d’une lampe produisant de la lumière artificielle, pouvant être effectuée soit sous la supervision d’un médecin, soit à domicile avec une lampe adaptée à un usage privé.

En pratique, rien de bien compliqué : il suffit de s’asseoir entre 30 minutes et 1 heure face à la lampe de luminothérapie, puis de savourer des effets similaires à une exposition naturelle au soleil. Votre humeur, votre sensation de forme ainsi que votre qualité de sommeil peuvent en être significativement améliorés. À ce jour, aucune contre-indication particulière n’existe en la matière, vous pouvez donc sereinement tester cette méthode moderne mais naturelle de lutter contre la dépression saisonnière.

3. Le millepertuis, un antidépresseur végétal méconnu

Le millepertuis pour sa part est un puissant antidépresseur végétal. Son nom vous est sans doute inconnu, pourtant il faut savoir que sa consommation est vivement recommandée dès l’apparition des premiers symptômes de la dépression. Y compris s’il s’agit d’une dépression saisonnière.

Ce qui fait sa particularité, c’est ses divers principes actifs à même d’agir sur les trois principaux neurotransmetteurs de notre cerveau à l’origine de la dépression : la dopamine, la noradrénaline et bien sûr la sérotonine.

Attention : la consommation de millepertuis est contre-indiqué chez la femme enceinte ou allaitante !

4. L’acupuncture

Que vous souffriez de tensions musculaires, de stress et même de déprime saisonnière, l’acupuncture est susceptible d’être une solution naturelle efficace.

La pratique de l’acupuncture, soit de la stimulation de nombreux points nerveux et musculaires sur l’ensemble de votre corps, serait idéale pour libérer des endorphines, améliorer la circulation sanguine et réduire le stress et l’anxiété.

Toutefois, précisons que l’acupuncture est uniquement utile pour les personnes souffrant de symptômes légers. Si vos symptômes sont intenses ou qu’ils durent depuis un certain temps, tournez-vous plutôt vers les autres traitements naturels cités précédemment.

5. La cure de magnésium

Revenons à notre postulat de départ : la dépression saisonnière témoigne d’un certain déséquilibre interne. Or, quelle meilleure solution que de tenter un rééquilibrage directement par l’intérieur, soit par le biais de vos apports journaliers ?

C’est justement là qu’une cure de magnésium trouve sa place. En cas de carence en magnésium, notre taux de noradrénaline augmente, causant un niveau de stress élevé ou encore des troubles du sommeil. Afin de pallier cela, une cure de magnésium de 2 ou 3 semaines peut s’avérer être d’une grande aide, et cela à moindre coût.

Pensez aussi au chocolat noir pour booster vos apports en magnesium, et vous faire plaisir !

Votre expert

L’équipe
Mindology


Photo d'une femme tenant une tasse et une infusion au CBD Mindology

Infusion au CBD : quels bienfaits ? quels avantages ?

Huiles, tisanes, crèmes, gélules, chocolat, etc : le CBD peut être consommé sous de multiples formes. Comment faire son choix ? Pourquoi privilégier les infusions au CBD ? Quels sont les bienfaits des tisanes au CBD ? Nous répondons à toutes vos questions.

Vous souffrez d’anxiété, vos problèmes de sommeil vous gâchent la vie et vous ne savez pas quel choix faire parmi toutes les offres présentes sur le marché. Nous vous expliquons pourquoi l’infusion au CBD peut être un bon choix et vous partageons tous nos conseils pour trouver la tisane au CBD parfaite pour vous !

Infusion pour dormir : comment faire son choix ?

Tisane au CBD : pourquoi choisir ce format ?

Une tisane est une boisson souvent consommée chaude et composée d’extraits de plantes naturelles. L’infusion est la technique qui consiste à faire infuser les plantes dans de l’eau frémissante pour obtenir une tisane.
Si aux plantes s’ajoute du CBD, la molécule apaisante et non psychotrope du chanvre, on parle alors de tisane au CBD.

Pourquoi privilégier le format tisane ? Quels sont les avantages de l’infusion au CBD par rapport aux huiles ou aux autres méthodes de consommation ?

    • Une simplicité d'utilisation

On considère souvent que pour adopter de nouvelles habitudes mais surtout pour s’y tenir sur la durée, une motivation démesurée est nécessaire. On imagine que les changements importants et les belles réussites ne sont possibles que si on y consacre tout notre temps et toute notre énergie. Or, souvent, les plus grands changements proviennent de nos petites habitudes quotidiennes. C’est la réflexion que présente Onur Karapinar dans son livre Petites habitudes, grandes réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même.

Très simples d’utilisation, les tisanes au CBD sont donc faciles à intégrer dans votre quotidien et peuvent, sans effort, devenir une habitude de consommation. Pour vous préparer une infusion, il vous suffit d’avoir à disposition une tasse et de quoi faire chauffer de l’eau : c’est tout ! Ensuite, patienter quelques minutes, le temps que les plantes s’infusent.

Chez Mindology nous proposons des infusions au CBD hydrosolubles. Il n’y a donc pas besoin d’ajouter un corps gras à votre boisson pour que le mélange se fasse. Rien de plus simple !

Il parait qu’il faut 21 jours pour installer une nouvelle habitude…tout pile la quantité disponible dans un sachet ! Coïncidence… ?

    • Pour dire adieu à son café

Vous ne supportez plus les effets que le café a sur vous : maux de ventre, pics de stress, nervosité, insomnies, etc mais vous ne trouvez pas d’alternative pour rester motivé et plein d’énergie durant votre journée : la tisane au CBD est faite pour vous !

Consommer une infusion au CBD c’est bénéficier de nombreux bienfaits sans ressentir les effets secondaires indésirables du café.

En plus, le café apporte souvent autant d’anxiété que d’énergie.. on vous raconte pourquoi ici.

    • Une routine bien-être qui vous fait du bien

Les boissons chaudes telles que le thé, le café ou la tisane font aujourd’hui partie de notre quotidien. Nous avons tous été habitués à nous préparer une boisson réconfortante durant nos soirées d’hiver ou à nous faire couler une tasse de café au sortir du lit.

Intégrer une petite tasse de tisane au CBD dans sa routine est donc relativement simple et ne demande pas de gros changements.

En plus d’être facile à consommer, l’infusion au CBD peut donc très aisément s’intégrer dans votre routine bien-être. Que ce soit au moment du coucher ou durant votre moment de détente après le déjeuner, consommer une tisane au CBD ne peut vous faire que du bien ! C’est l’occasion parfaite pour prendre soin de soi et s’accorder un temps rien qu’à soi.

D’ailleurs, vous pouvez même la déguster froide si vous préférez : pour cela, laissez la refroidir, puis ajoutez des glaçons et hop ! Parfait pour les soirées chaudes d’été.

Pour retrouver le sommeil

Découvrez notre infusion bonne nuit

Les avantages d’une tisane au CBD :

  • remplace le café
  • simple d'utilisation
  • s'intègre dans une routine bien-être

La pause café : bonne ou mauvaise idée ?

On vous explique tout ici

Tisane pour le sommeil : quels bienfaits ?

Vous avez des difficultés à vous endormir, vous vous réveillez plusieurs fois dans la nuit et vous peinez à vous rendormir : la tisane au CBD peut vous aider à retrouver un sommeil profond et réparateur !

    • 1. Soulage l'anxiété

Le CBD, aussi appelé cannabidiol, soulage l’anxiété en agissant sur notre système nerveux et plus particulièrement sur le système endocannabinoïde.

Mais, qu’est-ce que le système endocannabinoïde ? Il s’agit d’un système d’importance majeur au sein de notre corps car il permet de maintenir l’équilibre de celui-ci. Le système endocannabinoïde joue par exemple sur le contrôle moteur, le fonctionnement de la mémoire ou la régulation de la croissance cellulaire.
Au sein de ce système endocannabinoïde on trouve l’anandamide, un neurotransmetteur qui intervient notamment dans la régulation des émotions. Le CBD permettrait, de façon indirecte, d’augmenter la présence de l’anandamide dans notre système endocannabinoïde. C’est donc en favorisant la hausse des niveaux d’anandamide que le CBD influe sur nos émotions et parvient à soulager l’anxiété.

    • 2. Favorise le sommeil

En aidant à soulager l’anxiété, les infusions au CBD favorisent le sommeil. Effectivement, l’anxiété est la cause principale des insomnies et les troubles du sommeil sont l’un des symptômes majeurs de l’anxiété. Si vous êtes une personne anxieuse et stressée, vous avez plus de risques que la moyenne de souffrir d’insomnies. Pour retrouver un sommeil profond et réparateur il faut donc agir sur la cause de vos insomnies : l’anxiété.

Néanmoins, les infusions au CBD sont moins concentrées en CBD que les huiles. Il est donc préférable de consommer des tisanes à base de CBD si vous souffrez d’une anxiété plutôt légère ou ponctuelle.
A l’inverse, si vous souffrez de problèmes de sommeil persistants et que votre niveau d’anxiété est relativement élevé, préférez consommer une infusion en complément d’une autre solution. Les infusions peuvent, par exemple, être consommées en complément d’une prise quotidienne d’huile de CBD.

Chez Mindology nous proposons deux coffrets composés d’une huile 5ml et d’une infusion.

  • Le coffret Bonne nuit : composé d’une huile Bonne nuit de 5ml et d’une infusion Bonne nuit. Ce coffret soulagera vos insomnies et réduira vos réveils nocturnes
  • Le coffret Bon courage : composé d’une huile Bon courage de 5ml et d’une infusion Bon courage. Ce coffret soulagera votre anxiété et réduira vos pics de stress

Comment fonctionne le CBD ?

Retrouvez nos explications ici
    • 3. Offre un boost d'hydratation

En plus de ses bénéfices sur le sommeil et l’anxiété, consommer une infusion au CBD est une bonne façon de boire davantage d’eau au cours de la journée.

Les bienfaits d’une bonne hydratation sur la santé sont nombreux : élimination des toxines, prévention de l’arthrose et des maux de tête, digestion facilitée, etc. L’hydratation est donc essentielle au bon fonctionnement de notre organisme et à notre bonne santé physique.
Mais, ce n’est pas tout. L’hydratation joue également un rôle sur notre bien-être mental et nos performances intellectuelles. Selon plusieurs études, une mauvaise hydratation favoriserait la production du cortisol, l’hormone du stress. Par exemple, une étude publiée en 2011 dans The Journal of Nutrition a montré, pour une vingtaine de jeunes femmes en bonne santé, qu’une déshydratation de 1,36% favorise la dégradation de l’humeur et la baisse de la concentration.

Pour les adultes, il est recommandé de boire, chaque jour, un minimum de 1,5 à 2 litres d’eau. Consommer une infusion au CBD peut donc être un bon moyen d’atteindre ces recommandations pour favoriser votre bien-être physique et mental.

La déshydratation peut favoriser le stress

Quelle est la meilleure tisane pour dormir ?

Vous savez désormais pourquoi privilégier l’infusion au CBD et connaissez tous les bienfaits d’une tisane à base de CBD.

Mais, quelle infusion choisir ? Selon vos goûts, vos besoins et vos envies, il existe l’infusion parfaite pour vous.

    • Des bienfaits maximisés grâce aux plantes médicinales

Utilisées pour leurs bénéfices sur la santé, les plantes médicinales s’associent très bien aux bienfaits du CBD.
Selon les plantes utilisées, les effets sont différents. Par exemple, la mélisse est très appréciée pour sa capacité à réduire les troubles du sommeil. La menthe poivrée permet elle de calmer certaines douleurs tandis que le lotier possède des vertues calmantes et antispasmodiques.

C’est en prenant en compte les bienfaits des plantes médicinales et leurs spécificités que Mindology a développé deux infusions au CBD : l’infusion Bon courage et l’infusion Bonne nuit.

  • L’infusion Bon courage : composée de menthe poivrée, de menthe nanah, de lotier et de CBD Broad spectrum pour soulager l’anxiété pendant la journée
  • L’infusion Bonne nuit : composée de mélisse, de verveine, de tilleul et de CBD Broad spectrum pour aider à mieux dormir et calmer les insomnies

    • Une infusion sans goût de chanvre

Souvent, du fait qu’elles n’utilisent pas du CBD hydrosoluble, certaines infusions ont un fort goût de chanvre herbacé.

Ce goût, plutôt désagréable, nous a conduit chez Mindology, a utilisé une technique innovante : nous valorisons du CBD hydrosoluble sur les plantes médicinales.

Cette technique permet à nos deux infusions, Bonne nuit et Bon courage, d’avoir une odeur et un goût très agréable mais aussi d’être hydrosolubles. En consommant nos infusions vous ne retrouverez pas le goût du chanvre mais le bon goût des plantes telles que la verveine, le tilleul ou la mélisse.

    • Une infusion sans risque et bien tolérée

Vaporiser le CBD sur les plantes médicinales nous permet de ne pas avoir de fleur de chanvre dans nos infusions et ainsi de garantir l’absence totale de THC, la molécule psychotrope et addictive du chanvre.

Il n’y a donc aucun risque d’apparition d’effets secondaires indésirables lors de la consommation de nos infusions.

Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à en discuter avec votre médecin traitant, ou à nous écrire !

Pour soulager l'anxiété

Découvrez le coffret bon courage

Très simple d’utilisation et s’intégrant très bien dans un quotidien bien rempli, l’infusion au CBD permet aussi de soulager l’anxiété et de favoriser le sommeil. Les tisanes au CBD sont donc idéales pour les personnes anxieuses et stressées ou encore pour celles qui recherchent une alternative au café.

Associées aux nombreux bienfaits des plantes médicinales, nos infusions Bonne nuit et Bon courage sont sans risque d’addiction et d’accoutumance, sans effets secondaires et sans goût de chanvre.

Ça y est, vous avez fait votre choix ?

Sources

Floranjou

Inserm (dir.). Cannabis: Quels effets sur le comportement et la santé?. Rapport. Paris : Les éditions Inserm, 2001, XII- 429 p. – (Expertise collective)

Passeport Santé

Onur Karapinar, Petites habitudes, grandes réussites : 51 pratiques inspirantes pour devenir la meilleure version de soi-même, 2019

Lawrence E Armstrong and al, “Mild dehydration affects mood in healthy young women”, The Journal of Nutrition, 2011

Caterina, Michael J. “TRP Channel Cannabinoid Receptors in Skin Sensation, Homeostasis, and Inflammation”, ACS Chemical Neuroscience, 2014

Bíró, Tamás et al. “The Endocannabinoid System of the Skin in Health and Disease: Novel Perspectives and Therapeutic Opportunities”, Trends in pharmacological sciences, 2009

Votre expert

L’équipe
Mindology


Huile CBD contre l'anxiété : Quels bienfaits ?

CBD et anxiété : les bienfaits insoupçonnés du CBD

Le CBD est de plus en plus plébiscité par les personnes souffrant d’anxiété, ainsi que par celles désirant tout simplement améliorer leur bien-être général. Sa légalisation en France a accéléré sa popularité, sans compter les études scientifiques grâce auxquelles ses effets sur la santé mentale ont été mis en avant.

Entre bienfaits sur le bien-être, absence de risque d’addiction et mode de consommation varié, voici tout ce qu’il faut savoir sur l’huile de CBD pour soulager l’anxiété et ses symptômes.

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété. Un ressenti que bon nombre de Français connaissent presque quotidiennement, mais qui s’avère plus complexe qu’il n’y paraît. En particulier lorsqu’il s’agit d’en soulager les symptômes. En chiffres, cela se traduit par plus d’¼ des Français démontrant avoir des symptômes anxieux, avec presque ⅕ d’entre eux se trouvant dans un état dépressif et 70 % souffrant de troubles du sommeil.

L’anxiété peut revêtir différentes intensités, allant d’un simple stress passager jusqu’à des troubles anxieux généralisés. Il s’agit avant tout d’une réaction physiologique, une manière pour notre cerveau de nous alerter sur une situation nous mettant mal à l’aise, nous inquiétant voire nous faisant peur.

Les symptômes de l’anxiété sont plus ou moins étendus suivant chaque personne, et se caractérisent le plus souvent par :

  • de la fatigue
  • des vertiges
  • des troubles du sommeil
  • des maux de tête
  • une accélération du rythme cardiaque
  • des nausées
  • des diarrhées et de la constipation
  • ainsi que des troubles de l’humeur

Quels sont les effets du CBD sur les symptômes de l’anxiété ?

    • 1. Faire le point sur ses émotions

Le CBD, également appelé cannabidiol, est l’une des molécules dans le chanvre. Parmi ces molécules, appelées cannabinoïdes, on retrouve également le THC, souvent confondu avec le CBD, à tort.

En effet, leurs propriétés et effets sur notre organisme sont radicalement différents. Alors que le THC est plébiscité pour ses effets psychotropes, “planant”, en dépit de son fort potentiel addictif, ce qui le classe dans la catégorie des stupéfiants, la consommation de CBD pour sa part est “sûre et bien tolérée, même à haute quantité” (certifié par l’OMS). Il ne présente ni d’effet d’addiction, ni d’accoutumance. C’est même tout l’inverse.

De nombreuses études scientifiques s’accordent à dire que la consommation de CBD serait à même de soulager divers maux du quotidien, dont l’anxiété. En pratique, lorsque nous consommons du CBD, les molécules de cannabidiol circulent dans notre organisme jusqu’à atteindre notre système endocannabinoïde (l’un des plus grands réseaux de neurotransmetteurs dans le corps !). Jusqu’aux récepteurs CB1 et CB2, répartis dans l’ensemble de notre corps. Le CBD permettrait indirectement de réduire le taux de cortisol dans le sang, l’hormone du stress.

Les personnes consommant du CBD libéreraient ainsi moins de cortisol dans leur organisme, ce qui diminue le niveau de stress et d’anxiété ressenti.

Atout supplémentaire : le CBD irait jusqu’à stimuler la production de sérotonine, qui n’est rien d’autre que l’hormone du bonheur. Ainsi, en réduisant le stress ressenti et en augmentant la sensation de relaxation et de bien-être, le CBD serait un allié de taille face à l’anxiété.

Comment consommer du CBD pour soulager l’anxiété ? Nos conseils !

Si vous envisagez de consommer de l’huile de CBD Bon courage de Mindology pour soulager vos symptômes anxieux, il faut savoir que différentes options s’offrent à vous. A base d’huile de lin riche en oméga-3, ainsi que de menthe poivrée et d’extraits de pamplemousse pour une saveur unique, la consommation de CBD allie l’utile à l’agréable.

La voie sublinguale, pour des effets rapides

Afin de bénéficier rapidement des effets relaxants du cannabidiol, la voie sublinguale (qui consiste à déposer quelques gouttes sous la langue) est de loin la méthode de consommation la plus efficace. En effet, la zone sous la langue contient beaucoup de vaisseaux sanguins. Ainsi, les molécules de CBD passent directement dans votre sang à travers vos muqueuses, sans avoir besoin de passer par le système digestif. L’absorption est donc plus rapide et l’action plus efficace. Il vous suffit de déposer quelques gouttes d’huile de CBD sous votre langue et de garder au moins 30 secondes avant d’avaler.

Grâce à la voie sublinguale, les effets du CBD font ainsi rapidement leur apparition. Parfois en quelques minutes seulement après la consommation (en moyenne entre 15 et 30 minutes après la prise).

L’incorporation à vos repas et boissons du quotidien

Au-delà de la voie sublinguale, l’huile de CBD peut également être consommée par incorporation directe à n’importe quel plat ou n’importe quelle boisson. Et c’est là que réside tout l’atout charme de l’huile de CBD : son utilisation polyvalente.

Rien de bien compliqué niveau mode d’emploi. Ajoutez le nombre désiré de gouttes d’huile de CBD à votre préparation, puis consommez cette dernière comme d’habitude. Qu’il s’agisse de votre dîner, d’un café ou même d’un cocktail, le choix vous appartient. Toutefois, attention à votre consommation de caféine si vous souffrez d’anxiété, le café est un faux ami pouvant au contraire augmenter fatigue et stress !

Autre détail important : l’huile de CBD n’est pas hydrosoluble, elle a besoin d’un corps gras afin d’être miscible. N’hésitez pas à tester nos infusions naturellement hydrosolubles afin de d’expérimenter ? tant les effets que la facilité de consommation du produit !

L’application cutanée par massage

L’huile de CBD peut aussi être utilisée par application locale, notamment par le biais d’un massage. Nuque, jambes, dos : il n’y a aucune recommandation particulière en la matière.

Une application cutanée de l’huile de CBD permet de soulager des tensions ou douleurs localisées en ciblant l’action du CBD sur une zone précise. Il s’agit donc d’une méthode idéale pour soulager les douleurs musculaires et articulaires, ou encore pour optimiser la récupération sportive.

Quid du dosage et de la concentration en CBD ?

Enfin, abordons la fameuse question du dosage. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il n’y a aucun dosage réglementaire concernant la consommation de CBD, de par l’absence de tout risque d’addiction et d’effets secondaires indésirables pour la santé. C’est à chacun de trouver la quantité lui permettant de répondre à son besoin spécifique.

Elle varie ainsi d’un profil de consommateur à un autre. Si vous n’avez encore jamais consommé de CBD, nous vous conseillons de commencer par quelques gouttes de CBD par jour (environ 5 à 8 gouttes), notamment pour évaluer les effets ressentis (ou non). A partir de là, il suffira soit de maintenir ce dosage, soit de l’augmenter progressivement jusqu’à atteindre les effets désirés.

La question du dosage va de pair avec celle de la concentration en CBD. Les huiles à base de CBD n’ont pas toutes la même concentration en CBD. Cela signifie qu’elles ne contiennent pas le même taux de CBD, et par conséquent la même intensité d’effets.

Les huiles de CBD autour des 5 % ou 10 % de concentration en CBD sont idéales pour commencer, une concentration suffisante pour les personnes souffrant d’anxiété, de troubles du sommeil ou de douleurs chroniques. Et surtout pour savourer une toute nouvelle vague de relaxation !


cbd-huile-tisane-france-questions

Quel type de CBD choisir ? Nos conseils et astuces

SOMMAIRE

Les différents types de CBD : comment choisir ?

Le CBD ou cannabidiol est une molécule extraite de la plante du chanvre reconnue notamment pour ses effets anxiolytiques (qui réduit l’anxiété). Aujourd’hui, on recense 3 principaux types de CBD, liés aux différents modes d’extraction : le CBD isolat, le CBD à spectre complet et le CBD à spectre large.

Quelles sont les différences ? Quelle est la forme la plus efficace ? On vous explique tout pour mieux vous y retrouver !

Comment calmer l'anxiété ?

Découvrez les conseils de nos experts pour soulager l’anxiété et apaiser les ruminations mentales

Découvrir

Le CBD : qu'est-ce que c'est ?

  • Quelle différence entre CBD et THC ?

Le chanvre est composée de plusieurs principes actifs : les cannabinoïdes, les flavonoïdes et les terpènes. Le THC et le CBD sont deux composés organiques appartenant à la famille des cannabinoïdes et présents dans le chanvre. Ce sont les deux les plus connus.

Le THC est la molécule psychotrope du chanvre, c’est celle qui fait “planer”. Elle possède des effets psychoactifs et anti-inflammatoires. Le THC agit donc sur le système nerveux et peut générer, à court terme, une sensation d’euphorie, de bien-être et de détente et modifier les perceptions sensorielles. Les effets néfastes du THC sont multiples et peuvent être significatifs en cas de consommation régulière.
Parmi les effets nocifs sur la santé d’une consommation non contrôlée de THC, on recense : confusion, somnolence, difficultés de concentration, problèmes de mémoire, anxiété, paranoïas et hallucinations. Sa consommation peut également favoriser un endommagement des vaisseaux sanguins, une baisse de la tension artérielle, une accélération du rythme cardiaque, des infections pulmonaires et bronchites.

Donc le THC, nous, on recommande pas !

Contrairement au THC, le CBD, molécule apaisante du chanvre, ne possède aucune propriété psychotrope. Ce composé ne rend donc pas euphorique et ne provoque pas de phénomènes d’accoutumance. Au contraire, le CBD possède de nombreux bienfaits dont notamment des effets anxiolytiques, il aide à soulager l’anxiété, les insomnies et même certains types de douleurs.

  • Quelle différence entre chanvre et cannabis ?

Le chanvre et le cannabis font tous deux référence à une même plante appartenant à l’espèce “Cannabis sativa” et à la famille des Cannabacées.

On parle de “chanvre industriel” pour désigner un type de chanvre contenant une très faible proportion de THC. (Eh oui, le chanvre est également beaucoup utilisé dans la construction de bâtiments, dans l’alimentation…)
À l’inverse, on utilise plutôt le terme “cannabis” pour faire référence aux plantes contenant un taux plus élevé de THC, généralement supérieur à 0,2% et destinées à un usage récréatif ou médicinal.

Pour simplifier : on parle de “Cannabis” pour désigner la “drogue”, la plante psychotrope et euphorisante. On parle de “Chanvre” pour parler du chanvre bien-être (et donc du CBD) ou du chanvre industriel.

Chez Mindology, nous avons fait le choix d’utiliser du CBD sans THC dans tous nos produits. Nos extraits de CBD proviennent donc de plantes dites “chanvre bien-être” qui poussent naturellement avec moins de 0.3% de THC. Nous venons ensuite extraite le CBD et les molécules autour mais retirer l’ensemble du THC. Cela signifie que nos huiles sublinguales et nos infusions sont garanties 0% de THC. Aucun risque d’accoutumance ou de brouillard mental !

C’est ce qu’on appelle l’extraction Broad spectrum : on vous explique !

Les 3 types de CBD

  • 1. Le CBD Full spectrum ou à spectre complet

Le CBD Full spectrum contient l’ensemble des actifs du chanvre, c’est à dire qu’on conserve l’ensemble des cannabinoïdes et des terpènes. Il s’agit d’un processus d’extraction complet qui n’élimine pas les traces de THC.

En France et en Europe, la limite légale imposée au chanvre industriel est de 0,3% de THC. Cette limite, d’abord fixée à 0,2% a été modifiée en octobre 2020 par un vote du Parlement européen. Dans les produits Full Spectrum, on trouve donc 0.3% de THC.

Idéal pour retrouver le sommeil

Découvrez notre huile Bonne nuit
  • 2. Le CBD Broad spectrum ou à spectre large

Contrairement au CBD Full spectrum, le processus d’extraction conduisant à l’obtention du CBD Broad spectrum prend soin d’éliminer toutes traces de THC.

Ce type de CBD contient donc l’ensemble des principes actifs extraits du chanvre exception faite de THC.

Ainsi, toutes les propriétés bénéfiques des cannabinoïdes sont conservées, tout en garantissant transparence et sécurité. Vous pouvez donc, par exemple, offrir notre huile sublinguale Bonne nuit les yeux fermés à votre Maman qui souffre d’insomnies.

  • 3. L'isolat de CBD

Il s’agit de la forme la plus concentrée en CBD. Au cours du processus d’extraction, le CBD est isolé de tous les autres cannabinoïdes. Ce processus permet donc d’obtenir du CBD pur.

L’isolat de CBD ne contient pas de THC et se distingue des autres formes de CBD par sa forme solide. L’isolat de CBD ne s’utilise donc pas seul et peut être intégrer à vos préparations culinaires, huiles ou boissons.

Seulement, dépourvu des autres composants du chanvre, l’isolat de CBD ne permet pas de bénéficier de l’effet d’entourage notamment créé par la présence des flavonoïdes et des terpènes. Mais, qu’est-ce que l’effet d’entourage ? Quel est son intérêt ? Il s’agit du processus d’interaction existant entre les différents composants organiques du chanvre. Cet effet permet d’accentuer les bienfaits et les bénéfices des molécules en question.

Quel est le CBD le plus efficace ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour déterminer quel type de CBD est le plus efficace pour vous. Vos besoins, vos habitudes, vos disponibilités ou vos problèmes de santé sont à considérer.

  • L'isolat de CBD : bonne ou mauvaise idée ?

Diverses études ont montré que les bienfaits de l’isolat de CBD s’étalent davantage sur le court terme. À l’inverse, les formes de CBD Full spectrum ou Board spectrum présentent des effets de plus long terme.

Pour certaines maladies comme le cancer, une approche multimoléculaire est donc préférable. Dans ce cas, les formes de CBD Broad spectrum et Full spectrum sont à privilégier.

Les huiles Mindology :

  • Broad spectrum
  • Certifiées sans THC
  • Made in France
  • CBD Full spectrum ou CBD Broad spectrum ?

Pour répondre à cette question, demandez-vous simplement : est-ce que je suis gêné.e à l’idée de consommer les 0.3% THC dans mes produits ? Si la réponse à cette question est oui, alors préférez un produit à base de CBD Broad spectrum. Au contraire, si cela vous importe peu, vous avez le choix.

Le processus d’extraction du CBD Broad spectrum prend soin d’éliminer toutes traces de THC

La solution Mindology

Chez Mindology on a voulu créer des produits en lesquels vous pouvez avoir 100% confiance. Nos formules sont toutes Broad spectrum et donc certifiées sans THC. Composées de 4 ingrédients maximum, nos cures sont conçues en laboratoire dans le respect des normes de sécurité et de microbiologie. Nos plantes médicinales sont récoltées en France.

Nous proposons 3 huiles sublinguales afin de répondre à divers de vos besoins.

  • Huile Bonne nuit : pour lutter contre les insomnies, retrouver un sommeil profond et réparateur et en finir avec les réveils nocturnes
  • Huile Bon courage : pour calmer l’anxiété et affronter plus facilement les événements stressants de votre journée
  • Huile Bonne journée : pour soulager l’anxiété matinale et réguler votre humeur

Pour nos abonné.e.s Mindology, nous proposons également une solution d’accompagnement complète co-créée avec des professionnels de la médecine douce. Séances de découverte gratuites en sophrologie et en hypnose, exercices vidéos avec nos experts et groupes de soutien vous sont proposés. N’hésitez pas à souscrire à un abonnement !

Retrouvez tous nos conseils pour bien choisir votre huile en cliquant ici.

Sources

S.Blasco-Benito, M.Seijo-Vila, Appraising the “entourage effect”: Antitumor action of a pure cannabinoid versus a botanical drug preparation in preclinical models of breast cancer, 2018

Shannon, Lewis, Lee, Hughes, Cannabidiol in Anxiety and Sleep : A Large Case Series, 2019

Isenmann, Veit, Starke, Flenker, Diel, Effects of Cannabidiol Supplementation on Skeletal Muscle Regeneration after Intensive Resistance Training, 2021

Esther M Blessing, Maria M Steenkamp, Jorge Manzanares, Charles R Marmar, Cannabidiol as a Potentiel Treatment for Anxiety Disorders, 2015

MINDOLOGY_infusion_equipe_cbd

Votre expert

L’équipe
Mindology


femme se tenant le dos car douleurs -sophrologie-tensions-stress-sommeil-

Les bienfaits du CBD contre les douleurs

SOMMAIRE

Comment le CBD soulage-t-il les douleurs ?

Le CBD est une molécule naturelle, issue du chanvre qui fait partie de la famille des cannabinoïdes. Ce sont des molécules qui sont très proches de certaines molécules produites par notre propre corps : les endocannabinoïdes.
Ainsi, de la même façon que les endocannabinoïdes, le CBD se fixe sur des récepteurs spécifiques de l’organisme (CB1 et CB2) pour améliorer la réponse naturelle du système nerveux à la douleur.

Il permet donc de réduire certaines douleurs et inflammations de par ses propriétés antalgiques et anti-inflammatoires.

  • L'effet anti-inflammatoire du CBD

Les propriétés anti-inflammatoires du CBD en fait un must have des sportifs pour soulager des douleurs musculaires et articulaires. C’est également le cas des personnes souffrant de douleurs chroniques comme l’arthrose.

  • L'effet analgésique du CBD

“Analgésique” signifie qu’il supprime ou atténue la sensibilité à la douleur. Ainsi, le CBD ne guérit pas forcément la cause de la douleur mais aide à ce que celle-ci soit plus supportable et améliore ainsi la qualité de vie des personnes concernées.

CBD et douleurs : quelle efficacité ?

On entend beaucoup parler du CBD pour soulager les symptômes de l’anxiété – de jour comme de nuit. Mais saviez-vous que le CBD peut faire bien d’autres choses ? Comme soulager vos douleurs chroniques…

De nombreuses personnes utilisent le CBD pour soulager des douleurs chroniques et mieux vivre au quotidien.

L'huile Bon courage pour soulager les douleurs

Je découvre

1. CBD et douleurs menstruelles

  • Apaiser les douleurs de règles

Maux de tête, crampes au bas ventre, poitrine enflée, mauvaise humeur…
Les douleurs de règles peuvent avoir lieu avant l’arrivée des règles (c’est le syndrome prémenstruel) ou
pendant les premiers jours de règles (cela s’appelle la dysménorrhée). Les douleurs sont souvent liées à des crampes menstruelles, c’est-à-dire des douleurs en bas du vente.

Ces douleurs concernent entre 50 % et 80 % des femmes et sont liées aux contractions utérines.

Une étude Américaine* a montré que ces douleurs seraient liées à des inflammations aiguës elles-mêmes causées par la présence d’une protéine, le “CRP”.

Le docteur Susan Korstein annonça donc «La majorité des femmes souffrent du syndrome prémenstruel. Reconnaître et mettre en avant que des inflammations sont à l’origine du mal pourraient ouvrir la porte à de nouveaux traitements et modes de prévention de la douleur.» …Et c’est justement l’action du CBD !

"Avant, je prenais plusieurs Nurofen ou Doliprane par jour...jusqu'à ce que je découvre le CBD"

  • Soulager les douleurs d'endométriose

Le CBD pourrait contribuer à apaiser les douleurs de l’endométriose, cette maladie inflammatoire chronique qui touche environ 10% de la population féminine en âge de procréer.

De nombreuses femmes souffrant de très fortes douleurs témoignent depuis des années sur l’effet apaisant du CBD sur ce type de maladie.
Une étude australienne datant de 2018 révèle même que les femmes considèrent le cannabis comme étant le meilleur traitement contre l’endométriose.*

Le CBD n’est pas un “traitement” contre l’endométriose et un suivi par un médecin reste nécessaire pour surveiller l’évolution de la maladie mais peut contribuer à améliorer sensiblement la qualité de vie des femmes concernées.

Dans le cas de l’endométriose et des douleurs menstruelles en général, les huiles sublinguales au CBD semblent être la méthode d’absorption la plus indiquée car la plus rapide d’action.

Soulager la somatisation

Découvrez les conseils de nos experts pour soulager l’anxiété et apaiser les ruminations mentales

2. CBD et douleurs de dos

Avec l’augmentation de la sédentarité et le télétravail, de plus en plus de Français souffrent de douleurs de dos.

Plusieurs raisons peuvent expliquer les douleurs au dos : les raisons physiques comme le fait d’avoir porté une trop grosse charge, d’avoir dormi sur un matelas non adapté, mal se tenir au travail ou même à cause d’un faux mouvement… mais aussi les raisons mentales comme de la somatisation liée à l’anxiété.
Dans les deux cas, le cannabidiol aura un effet sur les récepteurs du système endocannabinoïde – en agissant sur les neurotransmetteurs liés à la douleurs ou ceux liés à l’apaisement.

3. CBD et migraines

Les migraines touchent environ 15 % de la population adulte et peuvent empêcher les personnes touchées de vivre une vie normale pendant certaines crises.

Plusieurs études cliniques se sont penchées sur l’impact du cannabis thérapeutique sur les patients migraineux et les études semblaient encourageantes.

Pour ce qui est du CBD, il aiderait à diminuer l’intensité de la douleur du fait de son effet analgésique et permettrait de mieux gérer le stress, celui-ci faisant souvent parti des facteurs annonciateurs de crises migraineuses. De nombreux témoignages attestent de ces effets, mais les études manquent encore.
Ce qui est sûr, c’est que le CBD est l’un des seul remède sans effet secondaire à la disposition des personnes souffrantes de migraines.

4. CBD et arthrose

L’arthrose, cette maladie articulaire ferait souffrir quotidiennement près de 10 millions de personnes et aurait un effet invalidant (chiffres Inserm). Dégénérative et irréversible, aucun traitement n’existe à ce jour, les solutions se contentent de soulager les symptômes, parfois au prix d’effets secondaires. La qualité de vie des patients peut être largement altérée.

Le CBD aiderait à atténuer les douleurs en calmant l’inflammation là où se situe la douleur (au niveau des articulations concernées) et au niveau du système nerveux central (pour réduire le signal de douleur reçu par le cerveau). Quelques études attestent déjà de cet effet et de nombreux témoignages le confirment.

L'infusion Bon courage pour s'apaiser

Je découvre

5. CBD et récupération sportive

Le CBD est aussi bien utile pendant qu’après une séance de sport :
Son effet est double : physique et mental.
Au niveau du physique, le CBD, analgésique et anti-inflammatoire va atténuer la perception de la douleur et lutte contre l’inflammation des tissus musculaires.

Il va aussi aider à la régénération des muscles donc diminuer les courbatures, crampes, et autres désagréments…

Le CBD aidant également à soulager l’anxiété, il aide de nombreux sportifs à rester calmes et concentrés pendant des moments stressants, ce qui les aide à être plus performants.
Il aide également à améliorer le sommeil – facteur majeur de la récupération sportive et donc à avoir plus d’énergie les jours suivants.

Quel CBD prendre pour les douleurs ?

  • Quel forme de CBD devrais je sélectionner ?

Il existe plusieurs méthodes d’absorption du CBD :

  • Les huiles sublinguales : la méthode la plus efficace et la plus rapide d’action
  • En infusion : les effets sont plus doux mais la prise peut facilement être renouvelée tout au long de la journée
  • En application cutanée : les effets du CBD se combinent aux effets apaisants du massage, mais les effets mettent souvent plus de temps à se sentir
  • En fumant : nous déconseillons cette méthode, la combustion étant mauvaise pour la santé

  • Quel extraction pour mon produit à base de CBD ?

On vous conseille également de faire attention au mode d’extraction de votre produit dans le cas de produits à ingérer (huiles sublinguales ou infusions) : les extractions dites Broad Spectrum retirent entièrement le THC, quand le Full Spectrum conserve les 0.3% légaux. Notre conseil sera toujours se privilégier le Broad Spectrum.

  • Sous combien de temps puis-je espérer percevoir des effets ?

Le CBD agit en 15 à 30 minutes, pour un effet qui dure 2 à 3 heures.
Il ne présente aucun risque pour la santé et ne procure pas de sensation d’accoutumance lorsqu’il est consommé correctement.
Le CBD est cependant déconseillé aux femmes enceintes, allaitantes et enfants. En cas de traitement, nous vous conseillons également de prendre conseil auprès de votre médecin.

Sources

Chronic Inflammation and Premenstrual Syndrome: A Missing Link Found?, 2016, E. Bertone-Johnson

Cannabis Use, a Self-Management Strategy Among Australian Women With Endometriosis, 2018, J.Sinclair, C.Smith, J.Abbott

Transdermal cannabidiol reduces inflammation and pain-related behaviours in a rat model of arthritis, 2016, DC. HAMMEL

MINDOLOGY_infusion_equipe_cbd

Votre expert

L’équipe
Mindology