Quel est l’impact du psychobiome sur notre santé mentale ?

Notre cerveau n’est pas le seul responsable de nos humeurs et de nos émotions. En fait, notre ventre – ou plus précisément, notre psychobiome – joue un rôle crucial dans notre santé mentale. Dans cet article, découvrez comment comprendre et prendre soin de votre psychobiome peut améliorer votre bien-être mental.

Qu’est-ce que le psychobiome ?

Définition du psychobiome

Le psychobiome c’est l’ensemble des intéractions entre les bactéries intestinales et notre santé mentale.

En effet, le microbiome, c’est-à-dire l’ensemble des bactéries intestinales, peut influencer l’humeur, le comportement et la cognition humaine en modulant la production de neurotransmetteurs et d’hormones, ainsi que la réponse immunitaire de l’organisme.

Les scientifiques étudient également comment l’hygiène de vie : l’alimentation, le stress, le sommeil et la pratique sportive influencent le psychobiome.

Une définition complète du psychobiome est apportée par la revue Psychopharmacology en 2020. Le psychobiome, c’est “l’ensemble des processus physiologique les bactéries intestinales aux fonctions mentales et comportementales”.

Mais quels sont ces processus et comment pouvoir nous agir sur notre santé mentale par la connaissance du psychobiome ?

Pour comprendre ces processus, il faut s’intéresser tout d’abord au microbiote.

Le microbiote : qu’est-ce que c’est ?

Le microbiote est un ensemble de micro-organismes qui vivent en symbiose avec notre corps, principalement dans l’intestin mais aussi dans nos muqueuses, sur la peau etc. On appelle microbiome le microbiote intestinal.

Quel est le lien entre psychobiome et microbiome ?

Le lien entre le microbiote et le psychobiome est étroit, un microbiome riche et équilibré avec des bactéries variées aura une influence positive sur l’humeur, la mémoire, l’immunité de notre organisme.

Au contraire, des études montrent qu’une alimentation transformée trop grasse et trop sucrée entraîne un appauvrissement du microbiome. C’est le cas de l’alimentation de la population américaine : trop riche en calorie et très pauvre en nutriments utiles à notre santé cérébrale. Le docteur Drew Ramsey, professeur en psychiatrie, a démontré le lien entre mauvaise alimentation et dépression.

Notre cerveau est avant tout un organe, qui subit comme le reste du corps des facteurs environnementaux défavorables.

Un microbiome déséquilibré à cause de l’alcool, d’une alimentation peu saine entraîne un risque accru de dépression et d’anxiété.

A l’inverse une alimentation équilibrée et du mouvement régulier comme la marche ou le yoga permet de soutenir la bonne santé de notre psychobiome.

Qu’est-ce que l’axe intestin-cerveau et quelle est son importance pour la santé mentale ?

L’axe intestin-cerveau : explications

L’axe intestin-cerveau est un système complexe de communication entre le réseau de neurones dans la paroi de l’intestin, et le système nerveux central, situé dans notre cerveau.

Les deux systèmes communiquent via des voies nerveuses, hormonales et immunitaires. Cette communication est importante pour la régulation de divers processus physiologiques tels que la digestion, l’absorption des nutriments, la régulation de la motilité intestinale, mais aussi pour l’équilibre émotionnel et mental.

Comment s’effectue la communication intestin-cerveau ?

Les endocannabinoïdes jouent le rôle de messagers sur l’axe intestin-cerveau.

Ce sont des composés lipidiques produits par le corps qui se lient aux récepteurs cannabinoïdes présents dans le réseau de neurones de l’intestin et le réseau de neurone de notre cerveau (le système endocannabinoïde).

Ils sont impliqués dans la régulation de divers processus physiologiques, y compris la régulation de la douleur, l’inflammation, l’humeur, l’appétit, la régulation du sommeil et la mémoire. Les endocannabinoïdes jouent également un rôle important dans la régulation du microbiote intestinal et dans la modulation de la communication entre le microbiote et le cerveau.

De plus, les endocannabinoïdes peuvent réguler la composition et la diversité du microbiote intestinal, contribuant ainsi à la bonne régulation du psychobiome.

En résumé, l’axe intestin-cerveau est important pour la régulation de la santé mentale et physique, et les endocannabinoïdes jouent un rôle clé dans la transmission d’informations entre le microbiote intestinal et le cerveau, et dans la bonne régulation du psychobiome.

Pourquoi dit-on que l’intestin est notre deuxième cerveau ?

On dit souvent que l’intestin est notre deuxième cerveau parce qu’il contient un système nerveux complexe, appelé système nerveux entérique, qui est capable de fonctionner de manière autonome et qui peut communiquer avec le cerveau par l’intermédiaire des endocannabinoïdes et de signaux nerveux, hormonaux et immunologiques.

Cette communication entre l’intestin et le cerveau, appelée “axe intestin-cerveau”, peut avoir un impact significatif sur notre santé mentale. Des études ont montré que la qualité de notre microbiote intestinal, c’est-à-dire la communauté de bactéries et de micro-organismes qui vivent dans notre intestin, peut influencer notre humeur, notre comportement, notre cognition et même notre risque de développer des troubles mentaux tels que l’anxiété et la dépression.

En effet, notre microbiote intestinal peut produire des neurotransmetteurs, comme la sérotonine, qui sont essentiels pour la régulation de l’humeur et qui peuvent être affectés par la composition de notre microbiote. De plus, notre microbiote peut également produire des métabolites, tels que les acides gras à chaîne courte, qui peuvent avoir un effet anti-inflammatoire sur notre corps et notre cerveau.

Une mauvaise santé intestinale, telle que la dysbiose (déséquilibre de la flore intestinale), la perméabilité intestinale accrue ou l’inflammation chronique, peut perturber l’équilibre de l’axe intestin-cerveau et augmenter le risque de développer des troubles mentaux.

En somme, notre santé intestinale est un facteur important à considérer pour maintenir une bonne santé mentale. Une alimentation saine et équilibrée, riche en fibres et en probiotiques, peut aider à maintenir une bonne santé intestinale et donc contribuer à une bonne santé mentale.

Ménopause et dépression, faire face à l’impact psychologique

Conclusion

Le psychobiome se réfère à l’interaction complexe entre le microbiote intestinal, le système nerveux entérique (l’intestin) et le cerveau, qui peut affecter notre santé mentale et notre comportement. Le psychobiome peut être influencé par des facteurs tels que l’alimentation, l’environnement et le mode de vie.

Les endocannabinoïdes, qui sont des substances produites par notre corps, jouent un rôle important dans la régulation de cette interaction. Les endocannabinoïdes peuvent aider à réguler la communication entre notre intestin et notre cerveau, en affectant notre humeur, notre comportement et la composition de notre microbiote intestinal.

Pour maintenir un psychobiome sain et une bonne santé mentale, il est important de prendre soin de notre microbiote intestinal en mangeant des aliments riches en fibres et en probiotiques. Voici une liste d’aliments qui seront les meilleurs alliés de votre psychobiome :

Les aliments à favoriser pour prendre soin de notre psychobiome

Il existe plusieurs aliments qui peuvent favoriser un psychobiome en bonne santé et donc une bonne santé mentale (limiter l’anxiété et le risque de dépression).

Les aliments riches en fibres

Les fibres alimentaires peuvent nourrir les bonnes bactéries dans notre intestin, ce qui peut favoriser un microbiote intestinal sain et une bonne santé mentale. Les aliments riches en fibres comprennent les légumes verts, les fruits, les noix et les graines, les légumineuses et les céréales complètes.

Les aliments riches en probiotiques

Les probiotiques sont des bactéries bénéfiques pour notre intestin, qui peuvent aider à maintenir un microbiote intestinal équilibré et une bonne santé mentale. Les aliments riches en probiotiques comprennent les yaourts et les kéfirs fermentés, le kimchi, la choucroute et le tempeh.

Les aliments riches en prébiotiques

Les prébiotiques sont des fibres qui nourrissent les bactéries bénéfiques dans notre intestin. Les aliments riches en prébiotiques comprennent les oignons, l’ail, les poireaux, les asperges, les bananes, les pommes et les avocats.

Les aliments riches en acides gras oméga-3

Les acides gras oméga-3 peuvent aider à réduire l’inflammation dans notre corps et notre cerveau, ce qui peut avoir un effet positif sur notre santé mentale. Les aliments riches en oméga-3 comprennent le saumon, le thon, les noix et les graines de lin.

Les aliments riches en antioxydants

Les antioxydants peuvent aider à protéger notre corps et notre cerveau contre les dommages causés par les radicaux libres, ce qui peut avoir un effet positif sur notre santé mentale. Les aliments riches en antioxydants comprennent les fruits et légumes colorés, tels que les baies, les agrumes, les carottes et les épinards.

Les compléments alimentaires à base de cannabinoïdes

Les phytocannabinoïdes permettent de booster le fonctionnement de votre système endocannabinoïde et de soutenir l’équilibre intestinal. Ils aideront votre axe intestin-cerveau à fonctionner plus efficacement.

Découvrir notre cure

Bon Courage

huile de lin, mentre poivrée, pamplemousse et phytocannabinoïde.

Découvrez notre cure Bon Courage

Prendre du CBD contre la dépression, bonne ou mauvaise idée ?

Souvenez-vous qu’il n’existe pas un seul modèle d’alimentation, la meilleure alimentation sera celle est est la plus adaptée à vos besoins, vos intolérances.

L’alimentation qui vous donnera le plus d’énergie !

Les aliments à éviter ou limiter

Cependant, il est recommandé de limiter la consommation d’aliments transformés riches en sucre, en graisses saturées et en additifs alimentaires, car ils peuvent avoir un impact négatif sur la santé intestinale et donc sur la santé mentale. De plus, la consommation excessive d’alcool peut également altérer la santé intestinale et affecter le psychobiome

Voici une liste d’aliments qui peuvent être à limiter pour prendre soin de votre psychobiome :

Les aliments transformés

Les aliments transformés peuvent contenir des ingrédients qui perturbent l’équilibre de votre microbiote intestinal, comme les additifs alimentaires, les édulcorants artificiels et les conservateurs.

Les sucres ajoutés

La consommation excessive de sucres ajoutés peut causer une inflammation dans l’intestin, ce qui peut perturber l’équilibre de votre microbiote intestinal.

Les graisses trans

Les graisses trans peuvent également provoquer une inflammation dans l’intestin et sont associées à une diminution de la diversité du microbiote.

Les viandes rouges et transformées

Les viandes rouges et transformées contiennent souvent des composés qui peuvent causer une inflammation dans l’intestin et perturber l’équilibre du microbiote.

Les aliments épicés

Les aliments épicés peuvent irriter l’estomac et provoquer une inflammation dans l’intestin, ce qui peut perturber l’équilibre du microbiote.

En limitant ces aliments dans votre alimentation, vous pouvez contribuer à maintenir un microbiote intestinal sain, ce qui peut avoir un impact positif sur votre santé mentale et votre bien-être général.

En résumé, pour favoriser un psychobiome en bonne santé et donc une bonne santé mentale, il est recommandé de manger une alimentation riche en fibres, probiotiques, prébiotiques, oméga-3 et antioxydants. Il est également important de réduire la consommation d’aliments transformés, riches en sucre et en graisses saturées, qui peuvent nuire à notre microbiote intestinal et à notre santé mentale.

 

Vous en savez plus sur le psychobiome, la recherche avance vite sur le sujet. Nous mettrons à jour cet article régulièrement pour vous tenir informé et vous donner nos meilleurs conseils !

Prenez soin de vous et de votre intestin !!

MINDOLOGY_EQUIPE_FONDATRICES_A_PROPOS

Votre expert

L’équipe
Mindology